Société

La première résidence intergénérationelle sort progressivement de terre à Amiens

Par François Sauvestre, France Bleu Picardie mardi 23 mai 2017 à 18:09

La résidence de la ZAC Intercampus comprendra 196 logements
La résidence de la ZAC Intercampus comprendra 196 logements - Linkcity

La première pierre de la résidence intergénérationnelle de la ZAC InterCampus d'Amiens a été posée ce mardi au sud de la ville. Cet ensemble sera livré en juillet 2018 et comprendra 195 logements à destinations d'étudiants, de personnes âgées et de familles. C'est une première à Amiens.

Des retraités, des étudiants, des familles, des jeunes actifs qui partagent la même résidence. La première pierre de la résidence intergénérationnelle de la ZAC InterCampus a été posée ce mardi au sud d'Amiens. D'ici juillet 2018, cet ensemble réunira différents profils de locataires avec l'objectif de créer du lien et de la solidarité entre tous.

111 logements étudiants

Au total, la résidence comprendra près de 200 logements. 111 destinés aux étudiants et notamment ceux de médecine puisque ces futurs appartements sont à proximité de l'université et du Centre Hospitalier Sud d'Amiens, rue Jean Moulin, en lieu et place de l'ancien terrain de football de l'Olympique Amiénois. 43 logements sont réservés à des personnes âgées autonomes, 34 à des familles et 7 à des jeunes actifs.

Brigitte Fouré (à droite) le maire d'Amiens a posé la première pierre de la résidence - Radio France
Brigitte Fouré (à droite) le maire d'Amiens a posé la première pierre de la résidence © Radio France - François Sauvestre

La société Linkcity porte le projet. "Nous lançons aussi ce genre de constructions en Ile de France, c'est très demandé", explique son directeur général adjoint Loïc Madeline. En partenariat avec la Société Immobilière Picarde (SIP), l'Association des Résidences Universitaires de France (AREF) ou encore le CCAS d'Amiens, Linkcity compte proposer ces logements à "des prix raisonnables". Pour un 18m² équipé, un étudiant devra par exemple tabler sur un loyer entre 400 et 500 euros.

Une charte de bien vivre ensemble

Si ces logements sont séparés les uns des autres et que l'intimité de chacun est évidemment respectée, le maître mot de ce projet c'est "Mixité", rappelle Fany Ruin, présidente de la SIP et de la chambre de commerce et d'industrie Amiens Picardie. "Il y a des espaces communs, des coursives, des jardins aménagés et une salle commune accessible à tous", ajoute l'une des responsables de Linkcity dans la région.

Les futurs occupants de cette résidence intergénérationnelle auront aussi à respecter des consignes de bien vivre ensemble pour que la cohabitation se passe bien. "Bien sûr que les étudiants font la fête mais tous ensemble, avec les personnes âgées notamment, ils trouveront un équilibre", juge Catherine Girard du CCAS d'Amiens. Et la directrice de poursuivre, "tout le monde est gagnant avec cette mixité. Les étudiants pourront par exemple donner un coup de main à leurs aînés pour décharger les courses et en même temps profiter d'une voiture qu'ils n'ont peut-être pas".

Catherine Girard directrice du CCAS d'Amiens