Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

TEMOIGNAGE – La liberté retrouvée pour la première résidente d’Ehpad vaccinée en nord Franche-Comté

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Trois mois après sa première injection du vaccin Biontech- Pfizer, Denise, première résidente d'EHPAD a avoir été vaccinée dans le nord Franche-Comté explique "aller très bien". La vie en commun au sein de la résidence est de nouveau possible et les résidents peuvent accueillir leurs proches.

Denise, 91 ans, est la première résidente a avoir été vaccinée dans le Nord Franche-Comté en janvier 2021
Denise, 91 ans, est la première résidente a avoir été vaccinée dans le Nord Franche-Comté en janvier 2021 © Radio France - Wassila Guittoune

Avec Retour sur info, France Bleu Belfort Montbéliard revient sur une déclaration ou une annonce qui a marqué l’actualité. Près de trois mois après le lancement de la campagne de vaccination au sein des EHPAD, Denise, première résidente à avoir reçu l'injection Pfizer Biontech a accepté de témoigner. Elle revient sur cette vaccination qui lui a changé la vie dit-elle. Au sein de la résidence Pierre Bonnef où elle vit à Belfort, 99 % des résidents ont été vaccinés.

Une crise sanitaire (presque) oubliée

Denise, 91 ans, accepte de nous accueillir pour faire le point sur sa vaccination réalisée en deux étapes. D'abord le 9 janvier, où elle a été la première résidente d'EHPAD a être vaccinée, puis quelques semaines plus tard pour la deuxième injection : "Je n'ai eu aucun effet secondaire, même à la deuxième piqûre je n'ai absolument rien eu. Il y en a qui disent qu'ils ont eu des misères, des petits bobos, moi je n'ai rien eu" affirme la retraitée. Elle y est même allée avec conviction rappelle t'elle, elle qui a intégré l'EHPAD il y a un an, au moment où se déclenchait la crise sanitaire : "on vivait comme des sauvages, on était en prison. Vous imaginez enfermée dans une chambre sans voir personne? C'était terrible et long, très long".

La vie reprend au sein de l'EHPAD grâce à la vaccination 

Depuis, elle revit dit elle : "Je suis contente de revoir tout le monde, recommencer comme avant, voir tous les enfants, toute la famille". En effet, au sein de son EHPAD, où près de 99% des résidents ont été vaccinés, l'établissement a de nouveau autorisé les visites rappelle docteur Emmanuelle Thomas médecin coordinateur  : "On les a protégé de faire une forme grave et sévère du Covid 19. C'est possible qu'ils rencontrent le virus, on peut le porter et faire une forme minime. Ca leur évite une hospitalisation, voire des soins continus ou des réanimations". Conséquence, les familles peuvent revenir dans les studios, à condition de continuer de respecter les gestes barrières, et ce pour "protéger le personnel soignant".

Autre conséquence d'une telle vaccination, les activités peuvent de nouveau se tenir : "les résidents peuvent déjeuner ensemble. Ils n'ont plus de gestes barrières entre eux.  On peut refaire des animations en groupe, avec des intervenants extérieurs aussi bien autour du bricolage, de chants. Et ça c'est super, on revoit les sourires sur les visages des résidents".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess