Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La prévention avant la verbalisation des conducteurs de trottinettes électriques à Béziers

-
Par , France Bleu Hérault

Les conducteurs de trottinettes électriques s'exposent désormais à des amendes pouvant atteindre les 1.500 euros en cas de non-respect du code de la route. La nouvelle législation est en vigueur depuis cet été. Des mesures prises pour sécuriser les conducteurs et éviter l'anarchie sur la chaussée.

Une conductrice de trottinette interceptée alors qu'elle circule sur le trottoir en haut des allées Riquet à Béziers
Une conductrice de trottinette interceptée alors qu'elle circule sur le trottoir en haut des allées Riquet à Béziers © Radio France - Stéfane Pocher

Les conducteurs de trottinettes électriques ont désormais intérêt à bien se tenir sur la chaussée. La réglementation du code de la route a évolué début septembre. Depuis plusieurs mois, cela ne vous aura pas échappé, mais les trottinettes, hoverboards gyropodes et monoroues ont envahi les trottoirs et les rues de manière anarchique rendant la circulation parfois bien difficile pour les automobilistes, motos et vélos. 

À Béziers, la police nationale a commencé à sensibiliser les conducteurs de ces engins EDPM, autrement dit, les Engins de Déplacement Personnel Motorisé. Pas question de verbaliser pour l'instant précise Sandrine Couzinet, la nouvelle commissaire adjointe de Béziers.

"Les trottinettes électriques ne sont pas les seules concernées par cette nouvelle législation" dixit Sandrine Couzinet , la commissaire adjointe de Béziers.

Evidemment, cette prévention ne durera qu'un temps.  En cas de non-respect du code de la roue, l'infraction peut vous coûter cher. Très cher, de 35 à 135 euros d'amende en fonction de l'infraction. Et s'il vous venait à l'idée de trafiquer votre trottinette électrique, le montant de cette infraction peut atteindre les 1.500 euros d'amende en cas d'une vitesse supérieure à 25 km heure.

Nouvelle réglementation du code de la route pour les trottinettes électriques
Nouvelle réglementation du code de la route pour les trottinettes électriques - Stéfane Pocher

Cet été, le conducteur d'une trottinette électrique a été gravement blessé. 120 jours d'ITT (fractures de la cheville et de la clavicule).

Les conducteurs de moins de 12 ans ont interdiction de circuler sur la route.  S'il n'est pas obligatoire, le casque est évidemment recommandé. En revanche, le gilet jaune est exigé la nuit tout comme les feux de position avant et arrière. Évidemment, interdiction de rouler sur la chaussée sous peine de sanction.  Et la trottinette doit être assurée. Pour pouvoir circuler sur la voie publique les EDMP doivent être brider à 25 km/heure.

Reportage France Bleu Hérault dans les rues de Béziers

Interdiction de transporter un passager, comme on peut le voir par endroit

Au cours de cette journée de sensibilisation (mercredi 30 septembre) cinq personnes étaient en infraction et ont été verbalisées après avoir eu un comportement déplacé. Ce n'est pas le cas de ce père de famille. Un simple rappel à la loi alors qu'il circule sur la chaussée au milieu des voitures avec son fils sur la trottinette. Bientôt, ce ne sera plus possible

Un père de famille rappelé à l'ordre alors qu'il circule sur la chaussée au milieu des voitures avec son fils sur la trottinette.
Un père de famille rappelé à l'ordre alors qu'il circule sur la chaussée au milieu des voitures avec son fils sur la trottinette. © Radio France - Stéfane Pocher

Toutes les informations de la nouvelle législation sont à retrouver sur le site du ministère de l'Intérieur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess