Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La prime à l'électrique du plan de soutien à l'automobile saluée par ce concessionnaire lavallois

-
Par , France Bleu Mayenne

Le chef de l'Etat a dévoilé ce 26 mai son plan de soutien à la filière automobile, une filière affaiblie par la crise du Covid-19. Emmanuel Macron annonce notamment une prime à l'électrique, très bien accueillie par un concessionnaire lavallois qui espère ainsi, écouler ses stocks de voitures.

La prime à l'électrique et à l'hybride ira de 2 000 à 7 000 € selon le chef de l'Etat.
La prime à l'électrique et à l'hybride ira de 2 000 à 7 000 € selon le chef de l'Etat. - Google Maps - capture d'écran

"C'est un plan historique face à une situation historique", ce sont les mots du chef de l'Etat ce 26 mai au moment de présenter ses mesures de soutien à la filière automobile. Elle a été très durement touchée par la crise sanitaire, avec une baisse d'activité de 80% en moyenne.

Pour relancer les ventes et aider les concessionnaires à épurer leur stock de voitures,  Emmanuel Macron annonce notamment le renforcement de la prime à l'électrique : 7000 € pour un particulier, 5 000 pour une entreprise et un bonus de 2 000 € pour une hybride.

Des concessions portes closes pendant le confinement

De quoi soulager Arthur Gaist qui a dû fermer ses concessions Toyota et Hyundai à Laval pendant le confinement, surtout que ces deux constructeurs misent justement sur les véhicules "propres".

"Pour l'électrique, cette prime a tout son sens car on reste sur des produits assez chers. Ce n'est pas encore démocratisé, ce n'est que 10% du parc automobile. Avec une prime plus importante, cela va attirer davantage de monde", explique ce directeur de concession. 

Cela va aider le public à s'intéresser aux voitures électriques

Tout cela va permettre à Arthur Gaist de se relever financièrement et d'écouler ses stocks. Pendant le confinement, il n'a pu faire aucune vente, ce qui a forcément touché la trésorerie. Des véhicules "dormants" entraînent également plus de frais. 

Une prime à la conversion exceptionnelle

Emmanuel Macron a également annoncé une prime à la conversion exceptionnelle à partir du 1er juin. Vous pourrez bénéficier de 3000 € si vous changez votre ancienne voiture pour une neuve, 5 000 même si c'est pour prendre une électrique. Coût total pour ces primes à la conversion et à l'électrique : 1 milliard d'euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess