Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Prime à la conversion des véhicules : comment en bénéficier ?

mercredi 2 janvier 2019 à 12:46 Par Audrey Dumain, France Bleu et France Bleu Paris

La nouvelle prime à la conversion des véhicules est entrée en vigueur ce mardi 1er janvier. François de Rugy, le ministre de la Transition écologique et solidaire, détaille les conditions de cette super prime dans une interview accordée au Parisien.

La nouvelle prime à la conversion entre en vigueur le 1er janvier 2019.
La nouvelle prime à la conversion entre en vigueur le 1er janvier 2019. © Maxppp - VALLAURI Nicolas

La super prime à la conversion a été mise en place ce mardi 1er janvier. La mesure a été annoncée par Edouard Philippe le 14 novembre, soit trois jours avant l'Acte I du mouvement des "gilets jaunes" dans le but de compenser la hausse des taxes sur les carburants prévue au départ par le gouvernement. 

La prime à la conversion, qui a pour objectif d'inciter les automobilistes à changer leur véhicule polluant pour une voiture plus "propre", existait déjà en 2018. Mais cette année, l'ex prime à la casse sera doublée pour les ménages non imposables, à certaines conditions. Dans une interview accordée au Parisien, François de Rugy est ainsi revenu sur ce nouveau dispositif. 

Qui peut en bénéficier ?

Tout propriétaire d'un véhicule "ancien" souhaitant le changer contre un véhicule "peu polluant" peut en bénéficier mais vous devez pour cela mettre à la casse votre vieux véhicule. Pour tous les automobilistes, une essence d’avant 1997 est considérée ancienne. En revanche, pour les diesels, votre véhicule doit dater d'avant 2001 si vous êtes imposable et d'avant 2006 si vous êtes non imposable. Le montant de votre prime dépend ensuite de votre situation fiscale et de la voiture que vous achetez. 

Pour les automobilistes imposables roulant avec une voiture diesel le montant de l'aide peut monter jusqu'à 1.000 euros maximum. 

Les Français non imposables bénéficient, eux, d'une prime allant jusqu'à 2.000 euros. Mais pour 2019, l'Etat a choisi de doubler le montant de la prime dans certains cas, explique François de Rugy au Parisien : "Nous avons tenu à ce que cet effort d’accompagnement de l’Etat soit renforcé en priorité sur les ménages qui en ont le plus besoin."

Les 20 % de ménages aux revenus les plus modestes et les salariés non imposables contraints de faire au moins 60 km aller-retour pour se rendre à leur travail bénéficieront d’une prime doublée, soit 4.000 euros, s’ils achètent une voiture neuve ou d’occasion. 

Les automobilistes concernés par cette super prime devront prouver qu'ils font plus de 60 km aller-retour pour leur travail via une attestation de leur employeur. La prime s'élève même jusqu'à 5.000 euros si vous investissez dans un véhicule électrique ou hybride rechargeable neuf ou d’occasion. Mais là encore, les véhicules ne sont pas tous éligibles à cette prime à la conversion.

Quels véhicules acheter pour obtenir la prime? 

"En France, deux millions de voitures neuves sont immatriculées chaque année alors que 32 millions de voitures circulent, remarque le ministre de la Transition écologique et solidaire. A ce rythme, il faudrait donc seize ans pour renouveler le parc intégralement". L'Etat souhaite accélérer le renouvellement du parc actuel pour un parc plus propre. Ainsi, vous n'êtes pas obligé d'acheter une voiture neuve pour obtenir la prime. 

Le véhicule peut également être acheté d'occasion s'il est récent. Ces véhicules doivent respecter les  conditions de Crit’air 1 ou 2 et produire moins de 122 g Co2/km contre 130 grammes de CO2/km initialement rappelle Le Parisien. Depuis le 1er janvier 2019, les ménages imposables ne bénéficient plus de la prime lorsqu'ils achètent un véhicule diesel. Vous pouvez également bénéficier de cette prime en achetant une voiture neuve ou d'occasion électrique.

Selon François de Rugy, la prime à la conversion a rencontré un véritable succès l'an passé. 300.000 automobilistes en ont bénéficié, soit trois fois plus que les prévisions du gouvernement, ce qui a entraîné des retards de paiement. Dans cette interview, François de Rugy assure qu'ils ont "adapté le dispositif pour 2019 afin de verser les primes plus rapidement."