Société

La principauté d'Andorre attend avec impatience l'arrivée du paquet de cigarettes à dix euros

Par Sébastien Berriot, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Roussillon, France Bleu Toulouse et France Bleu jeudi 5 octobre 2017 à 22:56

Le poste frontière entre la France et la principauté d'Andorre
Le poste frontière entre la France et la principauté d'Andorre © Radio France - Sébastien Berriot

Après la confirmation par le gouvernement français du passage progressif du paquet de cigarettes à 10 euros, les commerçants andorrans se frottent les mains. Ils s'attendent à recevoir encore plus de clients français. La douane elle redoute une hausse de la contrebande. Reportage au Pas-de-la-Case.

Le poste douanier à la frontière entre la France et l'Andorre est le plus haut du territoire français (1943 mètres d'altitude). Une cinquantaine de douaniers se relaient 24 heures sur 24 sur place pour surveiller le trafic ; et les fonctionnaires ne manquent pas de travail. Chaque jour, la frontière est traversée par 3.500 véhicules et même près de 6.000 l'été.

Les visiteurs qui franchissent le poste frontière sont pour la plupart des Français qui viennent dans la principauté pour acheter alcool et tabac, vendus à des prix très largement en dessous de ceux que l'on peut trouver sur le marché français. Une cartouche de cigarettes d'une marque connue se vend par exemple aux alentours de 32 euros en Andorre contre 70 en France. C'est pour cette raison que la principauté est qualifiée par certains de plus gros bureau de tabac en Europe. Les rues du Pas-de-la-Case, le premier village après la frontière, sont remplies de magasins qui proposent alcools et cigarettes.

La Pas-de-la-Case et ses commerces - Maxppp
La Pas-de-la-Case et ses commerces © Maxppp - maxppp

Le passage progressif du paquet de cigarettes en France à 10 euros est une véritable aubaine pour le petit pays Pyrénéen. Les commerçants du Pas-de-la Case s'attendent à une augmentation conséquente du nombre de clients français. "C'est bien pour nous, explique Jean-Jacques Carrié, président des commerçants du Pas-de-la-Case. Plus il y aura de différence de prix entre la France et l'Andorre, plus on aura automatiquement des gens qui vont venir passer la journée ou plusieurs jours chez nous."

Les clients qui viennent déjà s'approvisionner en Andorre eux prévoient de venir plus souvent. "Je suis contre l'augmentation du prix du tabac et évidemment l'Andorre est pour moi une solution" explique une cliente française.

Les douaniers eux s'attendent à une charge de travail supplémentaire pour surveiller la frontière. Et pas seulement avec les particuliers. Comme le précise Frédéric Cattoen, le responsable des douanes pour la Cerdagne, "il faut aussi s'attendre à une augmentation de la contrebande organisée. Avec le paquet à 10 euros, la différence sera telle qu'il y aura certainement davantage de tentatives de fraude. On devra s'adapter à cette évolution."

Contrôle douanier à la frontière franco-andorrane - Radio France
Contrôle douanier à la frontière franco-andorrane © Radio France - Sébastien Berriot

Ce que les douaniers surveillent en particulier, ce sont les bandes organisées qui traversent la frontière avec de grosses quantités de cigarettes pour alimenter notamment les marchés parallèles de Perpignan et Toulouse. Le paquet à 10 euros devrait inciter à davantage de passages de ce type.

Avec la progression du prix des cigarettes, la quantité autorisée ne bouge pas. C'est toujours une cartouche et demi par personne.

Reportage de Sébastien Berriot au Pas-de-la-case

Le Pas-de-la-Case - Maxppp
Le Pas-de-la-Case © Maxppp - maxppp