Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La production de "Demain nous appartient" fait un don de 2000 euros à la SNSM et SOS Méditerrannée

-
Par , France Bleu, France Bleu Hérault

2000 euros reversés à SOS Méditerrannée et à la Société nationale des sauveteurs en mer : voilà l'enveloppe remise par la production de la série sétoise "Demain nous appartient" aux associations humanitaires jeudi 28 novembre. Un don suggéré par la Région Occitanie.

Le casting de la série phare de TF1 "Demain nous appartient", tournée à Sète.
Le casting de la série phare de TF1 "Demain nous appartient", tournée à Sète. © Maxppp - Franck Castel

Sète, France

Jeudi 28 novembre, l'acteur Alexandre Brasseur de la série phare de TF1 "Demain nous appartient" a remis, au nom de la production TelSète, un chèque de 2000 euros aux associations humanitaires SOS Méditerranée et la Société nationale de sauvetage en mer à Sète. "C'est bien normal qu'avec beaucoup d'humilité on tire notre chapeau et qu'on salue le travail de tous ces hommes et de toutes ces femmes, explique Alexandre Brasseur. Dès qu'on peut partager l'idée de don : c'est bon pour tout le monde."

Une idée soufflée par la Région

Le geste n'est pas tout à fait spontané, puisque c'est la Région Occitanie qui a suggéré à la production de faire ce don en échange d'une mise à disposition de la Maison régionale de la mer pour un tournage de la série. "Comme la Région subventionne les séries, il n'était pas question pour nous de facturer,  détaille le conseiller régional André Lubrano. Mais on a suggéré qu'ils pouvaient faire un geste à ces deux sociétés qui nous tiennent à cœur."

Lors de la remise de dons à la Maison régionale de la mer à Sète. - Radio France
Lors de la remise de dons à la Maison régionale de la mer à Sète. © Radio France - Marie Roussel

Une initiative qui a été saluée par les deux associations. Michel Tudesq, membre de SOS Méditerranée espère que cela fera des émules. "Tout le monde doit donner à la mesure de ces capacités, c'est essentiel. Faire reconnaître notre message, c'est-à-dire qu'on ne peut pas laisser des gens mourir, qu'on doit toujours tendre la main à ceux qui sont en train de se noyer : c'est un message qu'on doit faire passer universellement." 

Et comme l'a souligné Alexandre Brasseur lors de la remise de dons : les besoins de ces associations sont immenses. "76% des ressources de la SNSM financent des sauvetages en mer. Et une journée en mer à bord du bateau de SOS Méditerranée cela coûte 14 000 euros."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu