Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La pub sur les trottoirs, à Nantes ce n'est pas pour tout de suite

-
Par , France Bleu Loire Océan
Nantes, France

Depuis deux jours, un décret officiel autorise la pub sur les trottoirs. Un marquage éphémère et biodégradable qui disparaît au bout de 10 jours et qui n'excède pas 2,50 m². Mais la Ville n'a pas encore rencontré l'entreprise spécialisée dans cette signalétique au sol.

Des publicités éphémères sauvages ont déjà occupé les trottoirs nantais, ici devant la gare de Nantes (Droits : Biodegr'ad).
Des publicités éphémères sauvages ont déjà occupé les trottoirs nantais, ici devant la gare de Nantes (Droits : Biodegr'ad). -

La société Biodégr'ad voudrait rencontrer la mairie de Nantes le plus vite possible mais la municipalité explique qu'il faut avant toute chose  procéder à une analyse juridique du décret. La pub sur les trottoirs à Nantes ce n'est donc pas pour tout de suite. 

Le dirigeant de cette société spécialisée dans la signalétique dégradable au sol a cartographié les zones intéressantes à ses yeux, comme les stations de tramway, les arrêts de bus, les résidences étudiantes, les lieux d'enseignement ou encore les zones commerçantes comme la rue du Calvaire à Nantes. Elle s'est assurée qu'à ces endroits le trottoir est compatible avec la technique utilisée : il s'agit d'un contraste propreté/saleté, avec de l'eau à haute pression, et ça seul l'asphalte lisse le permet. Mais le plus gros reste à venir  : il faut vérifier que les rues sélectionnées par Biodégr'ad ne sont pas en zone restreinte - comprendre quartiers historiques ou quartier protégé. 

L'ambition de la société ne s'arrête pas à Nantes, elle inclut aussi les villes limitrophes comme Rezé, Saint-Herblain et Orvault. Elle espère 100 000 euros de chiffre d'affaire à l'année sur l 'agglo.  On a fait le calcul, c'est l'équivalent de 48 marquages au sol par semaine. Chaque pub est facturée entre 20 et 40€.

Le décret officiel spécifie que le marquage au sol doit être biodégradable, disparaître au bout de 10 jours et ne pas excéder 2,50 m². Les pubs devront par ailleurs être éloignées les unes des autres d'au moins 80 mètres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess