Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Issoudun, la Rabouilleuse lance un appel au don après l'incendie de son hangar

mardi 31 juillet 2018 à 6:05 Par Valentine Letesse, France Bleu Berry

Après l'incendie de leur grange le 25 juin à Issoudun, les membres de l'association la Rabouilleuse s'activent et appellent au don pour recommencer à sauvegarder le patrimoine local.

Une quinzaine de personnes ont déblayé le site d'Issoudun.
Une quinzaine de personnes ont déblayé le site d'Issoudun. © Radio France - Valentine Letesse

L'heure est au nettoyage à Issoudun. Le 25 juin, suite à un acte malveillant d'après les experts, un incendie a ravagé "une Loge" de la Rabouilleuse : une association de folklore berrichon. Loin de se laisser abattre, les membres de l'association souvent âgés de plus de 70 ans ont décidé de tout remettre en place.

Voilà ce qui reste de l'ancienne loge de la Rabouilleuse. - Radio France
Voilà ce qui reste de l'ancienne loge de la Rabouilleuse. © Radio France - Valentine Letesse

Une "loge", c'est une sorte de grange à la sauce traditionnelle berrichonne. Sa particularité : son toit complètement végétal. Autant vous dire que ça brûle très bien. À l'intérieur, la Rabouilleuse rangeait du matériel agricole datant du XIXème, XXème sicèle.  Mais dans le parc de l'association, tout a brûlé. À la place de l'ancienne loge qui a nécessité près de dix années de travaux, un tas de bois brûlés, une odeur de charbon, des cendres qui volent. 

La loge qui a brûlé avec son toit en bruyère, derrière les membres de l'association.  - Aucun(e)
La loge qui a brûlé avec son toit en bruyère, derrière les membres de l'association. - Guy Hersant

Une centaine d'objets du patrimoine berrichon calcinés

Dans cette loge, il y avait plus d'une centaine d'objets. William, membre de l'association, récupère des morceaux. Dans ses mains, il tient la roue d'une charrette. Plus loin, un grand pressoir se tient debout tant bien que mal. Tout ça, c'est irremplaçable pour Marcel Suart, le président de la Rabouilleuse depuis 15 ans. "Par exemple, une chèvre c'est à dire un instrument de levage pour les charpentiers, ça me paraît difficile à retrouver", précise le passionné. 

"D'un malheur, on fera mieux !" Marc, membre de l'association de 77 ans.

Mais pas question de baisser les bras. "D'un malheur, on fera mieux !", lance Marc, 77 ans, bûche brûlée de plusieurs kilos dans les bras. Les anciens s'activent, déblaient et recherchent déjà un nouveau bâtiment.

Une quinzaine de personnes ont déblayé le site. - Radio France
Une quinzaine de personnes ont déblayé le site. © Radio France - Valentine Letesse

La Rabouilleuse lance un appel au don !

L’association est à la recherche d'un hangar, d'un atelier pour remplacer sa loge et stocker à nouveau tout son patrimoine local. "On recherche un hangar ou un atelier d'artisan pour le réinstaller ici à Issoudun", explique Marcel Suart. S'il n'est pas question de refaire dans le végétal, "en couverture, ça peut pas être de la tôle, sauf si on peut le remplacer", précise le président de la Rabouilleuse. Pourquoi ? "C'est pas notre style", explique avec malice le retraité.

Le hangar peut être grand, jusqu'à quinze mètres de long, avec une ossature en bois. Si vous avez ce genre de bâtiment qui vous encombre, vous pouvez contacter l'association au 06.83.60.11.86.