Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La RATP fait appel à des chauffeurs intérimaires : les syndicats déposent un préavis de grève

jeudi 7 août 2014 à 10:28 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

Le préavis de grève est déposé pour lundi. La RATP a embauché 12 chauffeurs de bus intérimaires pour conduire des bus en Seine-Saint-Denis. Elle parle d’une mesure exceptionnelle. Elle explique cette embauche par le fait qu’elle doit faire face à de nombreuses absences au dépôt de Pavillons-sous-Bois. La mesure restera confinée à ce dépôt et les contrats se terminent fin août, assure la RATP.

Bus RATP Paris
Bus RATP Paris © Radio France/Martine Bréson

Ce n’est pas la première fois que la RATP fait appel à des intérimaires mais cette fois, il s’agit de chauffeurs et ça c’est nouveau.

E grève bus intérimaires

La RATP indique que ce sont des professionnels de la route et que cette embauche est exceptionnelle. "Il faut relativiser. On est sur une douzaine de personnes en situation d’intérim comparativement à 13.500 machinistes. " précise Patrice Lovisa, directeur du Développement bus à la RATP.

Les syndicats sont méfiants. "Le métier est de plus en plus difficile et au lieu de se poser la question des conditions de travail, on recourt à l’intérim " indique Laurent Gardoni, délégué central CFDT à la RATP.

S grève bus intérimaires

Pour les syndicats, faire appel à des intérimaires pour remplacer des chauffeurs de bus met en danger le service public . Ils dénoncent aussi le manque de formation. La formation des intérimaires se déroule sur deux jours seulement. C’est insuffisant estime les syndicats. Pour marquer le coup, ils ont donc décidé de déposer un préavis de grève pour lundi prochain, le 11 août . Les syndicats ont peur que cette pratique, l’appel à des chauffeurs intérimaires, se généralise au détriment de la qualité du service et de la sécurité des voyageurs.