Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La RATP victime d'une campagne d'affichage sauvage anti-avortement

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu
Paris, Île-de-France, France

La RATP a été victime d'une campagne d'affichage sauvage dans le métro. Des affiches anti-avortement, mettant en scène les candidats à la présidentielle, ont été apposées dans certaines rames. La RATP a commencé à les retirer mercredi matin.

Affiches anti-avortement dans le métro à Paris.
Affiches anti-avortement dans le métro à Paris. - Vivien Hoch

Des affiches anti-avortement ont été apposées dans plusieurs les espaces affichage de différentes rames de métro. La RATP indique ne pas savoir "l'ampleur de cet affichage sauvage" Elles ont été découvertes mercredi matin. Des agents RATP et des usagers ont donné l'alerte.

Une campagne sauvage signée "Les Survivants"

Cette campagne a l'apparence d'une campagne officielle. En réalité, ces affiches sont signées par le collectif "Les survivants", des jeunes qui militent contre l'avortement avec des actions choc. "Avec cette campagne, a déclaré Emile Duport, porte-parole des "Survivants", on voulait signifier que l'avortement doit être un thème politique et invectiver les candidats qui cherchent à séduire des électeurs en esquivant la question".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des féministes réagissent

L'association féministe "Osez le féminisme" réagit en affirmant "Ces pub anti-IVG rappellent le besoin de s'engager chaque jour pour la préservation et la conquête des droits des femmes".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La RATP porte plainte

"Il s'agit d'un acte de malveillance", précise ce mercredi matin la RATP dans un communiqué. L'entreprise a déposé une plainte.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Dès la découverte de ces affiches, la RATP a commencé à les enlever mercredi matin. Les conducteurs sont sollicités à l'arrivée dans chaque terminus pour vérifier si des affiches ont été posées dans leur rame et les enlever s'il y en a.

Sur les réseaux sociaux, vous avez été nombreux à réagir.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess