Société

La réforme des rythmes scolaires fait toujours débat en Franche-Comté

France Bleu Besançon mardi 17 juin 2014 à 10:54

Une école primaire (illustration)
Une école primaire (illustration) © Maxppp

Trop compliquée, des moyens pas suffisants, et des avis divergents : la semaine d'école de quatre jours et demi dans certaines communes franc-comtoises pourrait bien ne pas voir le jour à la prochaine rentrée. Et pourtant, les communes devaient rendre leur copie le 6 juin pour faire connaître leur formule.

C'est la dernière ligne droite pour la mise en place de la réforme des rythmes scolaires. Les communes devaient rendre leur copie pour le 6 juin. Certaines ont choisi la formule huit demi-journées avec des activités concentrées sur une après-midi, d'autres villages ont choisi de rythmer l'école sur neuf demi-journées avec des activités proposées juste après l'école.

Dans certaines communes ces activités sont gratuites, mais dans la plupart des cas, elles sont payantes. En ce qui concerne la demi-journée d'école supplémentaire, dans la majorité des cas les communes ont choisi le mercredi matin mais certaines ont préféré le samedi.

Et il y a des cas inédits, comme à à Saint-Vit, un bourg de à 20 kilomètres de Besançon.

enro reforme st vit

Il y a quelques jours, Benoit Hamon, le ministre de l'éducation, a voulu selon ses propres termes "achever le temps des adultes, et commencer le temps des enfants ". Mais pas il n'est pas sûr que toutes les communes franc-comtoises partagent cette vision des choses.

 

Partager sur :