Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La région Grand Est victime d'une cyberattaque d'ampleur

La région Grand Est, qui compte 7.500 agents, est victime d'une attaque sur son système informatique depuis le vendredi 14 février. Conséquence : les élus et les agents ont notamment été privés de messagerie. Mais la région annonce un retour progressif à la normale.

virus informatique
virus informatique © Radio France

Le système informatique de la région Grand Est est victime d'une cyberattaque depuis bientôt une semaine. Ce sont tous les postes de travail qui ont été touchés sur les différents sites de la région en Champagne Ardenne, en Lorraine et bien sûr en Alsace au siège du Grand Est à Strasbourg. Mais les postes informatiques des lycées, gérés par la région, sont aussi concernés. Autrement dit, les ordinateurs de 7.500 agents dans le Grand Est

Concrètement, le virus qui est apparu vendredi 14 février a eu pour conséquences de priver les agents et les élus du Grand Est de messagerie, mais aussi d'accès aux documents sur les serveurs communs de la région. Pas d'accès non plus aux logiciels internes de la collectivité, et des badges d'accès mis hors service pendant un temps. 

Retour progressif à la normale 

Selon nos informations, les services informatiques de la région sont mobilisés depuis une semaine maintenant pour rétablir le système et la région a également du faire appel à un prestataire externe. Sans compter l'appui de l'agence nationale de la sécurité des systèmes d'information. A ce jour, les agents peuvent à nouveau envoyer des mails, mais sans pièces jointes. Et du coté de la communication on se veut rassurant : la cyberattaque n'aurait pas permis de récupérer des fichiers financiers ou d'autres fichiers sensibles. 

Le président de la Région, Jean Rottner, s'est voulu rassurant ce jeudi sur son compte Twitter, mais pour l'instant pas de communication officielle sur le sujet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu