Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La région PACA passe la barre des cinq millions d'habitants

-
Par , France Bleu Provence
Provence-Alpes-Côte d'Azur, France

L'Insee a publié cette semaine son dernier recensement, qui concerne l'année 2015. La région Provence-Alpes-Côte d'Azur a franchi le seuil des cinq millions d'habitants. Les départements des Bouches-du-Rhône et du Var ont tous deux gagné près de 10 000 habitants.

La région PACA compte désormais plus de 5 millions d'habitants.
La région PACA compte désormais plus de 5 millions d'habitants. © Maxppp -

Sans surprise, le palmarès des communes les plus peuplées reste inchangé dans les Bouches-du-Rhône : Marseille (869 815 habitants) devance Aix-en-Provence (146 192 habitants) et Arles (53 737 habitants).

Les communes les plus dynamiques sont Marseille (+ 3 515 habitants), Châteauneuf-les-Martigues (+ 911 habitants) et Les Pennes-Mirabeau (+895 habitants).  

Infographie Radio France
Infographie Radio France © Radio France -

Le Var plus dynamique que les Bouches-du-Rhône

Le Var a gagné 10 240 habitants en un an, légèrement plus que les Bouches-du-Rhône (+ 9674 habitants). La Londe-les-Maures a notamment gagné 1 939 habitants, soit une hausse de 24 % de sa population.

Toulon (+ 1 895 habitants) et La Valette-du-Var (+ 1076 habitants) sont également très dynamiques, à l'inverse de Fréjus qui perd 614 habitants sur l'année. 

Infographie Radio France
Infographie Radio France © Radio France -

Les centres-villes ont moins la cote 

Selon l'Insee, les habitants des centres-villes se déplacent de plus en plus vers la périphérie et, dans le même temps, les commerces de centres-villes ont de plus en plus de mal à lutter face aux centres commerciaux.

Marseille présente le centre-ville le moins dynamique de toutes les grandes villes françaises avec 15 % de locaux vides dans l'hyper-centre. La ville a lancé un plan pour booster son centre ville. 100 millions d'euros seront investis en 3 ans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess