Société

La réhabilitation du Centre Culturel de Châteauroux en route

Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry mercredi 18 mars 2015 à 5:00

Les géomètres ont pris des mesures pour cartographier précisément le centre culturel de Chateauroux
Les géomètres ont pris des mesures pour cartographier précisément le centre culturel de Chateauroux © Radio France - Gaëlle Fontenit

Depuis plusieurs semaines, des géomètres topographes se relaient pour mesurer sous toutes les coutures le bâtiment, situé rue de la République. Ils ont fini leur relevé ce mardi et rendront leurs conclusions la semaine prochaine à la Ville.

Impossible de les louper avec leur matériel imposant sur le trottoir, leurs ordinateurs sur trépieds et leur immenses cartes sous le bras. L'équipe de géomètres est venue spécialement de Bordeaux pour mesurer le bâtiment, centimètre par centimètre. "Il y a près de 8 000 m2 de surface. Nous avons répertorié toutes les caractéristiques, des sous sol au terrasses ". Grâce à ces mesures, les géomètres vont maintenant traiter informatiquement l'ensemble des données pour modéliser en 3D le bâtiment . Ils en tireront des cartes qui seront rendues dès la semaine prochaine à la mairie de Châteauroux. 

Un futur pôle culturel

Dans son programme de campagne, Gil Avérous, alors candidat à la mairie de Châteauroux, avait promis de réhabiliter le bâtiment , construit dans les années 1930 . Il devrait à terme accueillir le Conservatoire de musique ainsi que l'Ecole des Beaux Arts . La salle Racine devrait également reprendre du service. "Avec la médiathèque toute proche et la scène nationale Equinoxe, ce sera un véritable pôle culturel " s'enthousiasme Gil Avérous. Mais tout cela a un coût, d'autant plus que le bâtiment est classé Monument Historique et qu'il a été beaucoup dégradé par le temps et par quelques squatteurs. "La première estimation chiffre les travaux à 23 millions d'euros. C'est hors budget. Il faudrait réduire les coûts de moitié pour que ce soit réalisable " calcule Gil Avérous.

Centre Culturel, Gil Avérous

Ce n'est donc pas pour tout de suite : la Ville estime que le projet ne devrait pas voir le jour avant la fin du mandat de l'équipe en place.

 

Partager sur :