Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : à Saint-Lô, le centre équestre Le Picotin se remet en selle

-
Par , France Bleu Cotentin

La cinquantaine de centres équestres de la Manche a été durement touchée par la crise du Covid 19. Des établissements qui ont été fermés pendant le confinement. Mais les gérants ont du continuer à entretenir les site et leurs chevaux, à l'image du Picotin à Saint-Lô, qui rouvre ce lundi 25 mai.

Le centre équestre Le Picotin à Saint-Lô
Le centre équestre Le Picotin à Saint-Lô - capture google street view

La Manche compte une cinquantaine de centres équestres. Des établissements qui ont été touché de plein fouet par la crise, fermés administrativement pendant deux mois et donc sans rentrée d'argent. Au début du mois de mai, le président du comité départemental d'équitation parlait d'une "situation délicate". Un constat partagé par la codirectrice du centre Le Picotin à Saint-Lô, Julie Petit. 

Son établissement héberge une cinquantaine de chevaux et de poneys. Il rouvre ce lundi 25 mai. "On a tous hâte de pouvoir vivre cette première semaine", commente Julie Petit. En réalité, le centre est rouvert officiellement depuis le 11 mai, mais de manière très progressive, "loin des 100% de nos capacités". 

Cette période de confinement, on l'a traversée avec un état d'esprit de battant

Pendant le confinement, le comité départemental d'équitation s'est battu pour essayer de "soulever des aides" pour la filière, club et cavaliers en général. Un travail a été fait avec le conseil départemental pour débloquer des fonds. La fédération a mis en place un dispositif "Cavalier solidaire" : "il y a deux volets. les gens peuvent soit faire un don pour un centre en particulier, soit à une cagnotte collective qui ira à destination des clubs les plus impactés", souligne la codirectrice du Picotin. La commune de Saint-Lô est venue également au chevet du centre équestre. 

La trésorière du comité départemental d'équitation mise aussi sur le tourisme cet été pour relancer la machine. "Je veux y croire. On va se battre pour mettre des activités en place, pour satisfaire le plus possible notre clientèle. On veut aller de l'avant. Notre picotin n'a de sens que s'il est partagé", explique Julie Petit.

La relance éco : à Saint-Lô, le centre équestre Le Picotin se remet en selle

France Bleu Cotentin est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ? Vous pouvez aussi réécouter cette chronique "la relance éco" sur francebleu.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess