Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : l'Envie toujours là pour Florence Flichy et Juliette Lauret à Saint-Quentin-la-Poterie

-
Par , France Bleu Gard Lozère

L'Envie, c'est le nom du nouveau café glacier qui s'est ouvert en juin à Saint-Quentin-la-Poterie. Une ouverture prévue initialement le 1er avril, la crise sanitaire en a décidé autrement. Le lieu a aujourd'hui trouvé son public et ses deux créatrices sont bien décidées à poursuivre l'aventure.

Juliette Lauret et Florence Flichy ont ouvert l'Envie depuis le 3 juin à Saint-Quentin-la-Poterie
Juliette Lauret et Florence Flichy ont ouvert l'Envie depuis le 3 juin à Saint-Quentin-la-Poterie - Copie d'écran Facebook

Rien ne prédestinait Florence Flichy et Juliette Lauret à ouvrir ce café glacier à Saint-Quentin-la-Poterie (Gard). La première était jusqu'ici Directeur financier dans l'industrie, la seconde louait des appartements meublés haut de gamme à Lyon. "Il y avait l'envie de lancer un projet personnel avec Juliette Lauret, l'envie également de partir de Lyon où nous habitions et de lancer un projet dans le Gard que nous connaissons depuis un peu plus de 16 ans puisque nous y avions une résidence secondaire.

On voulait lancer dès le départ une activité de glacier-fabricant parce qu'on est passionnées de bonne bouffe, de gastronomie et de glaces également. Juliette a pour ça passé un CAP de glacier-fabricant. La première idée avait été de développer cette activité avec un food-truck et puis on a trouvé ce superbe lieu à Saint-Quentin-la-Poterie. On a pu y implanter notre laboratoire et accueillir nos clients. "

Un très mauvais poisson d'avril

L'ouverture était prévue le premier avril, le coronavirus en a décidé autrement. "Cette date nous amusait explique Florence. On se disait qu'on allait communiquer dessus de façon légère. Ça a été un mauvais poisson, on n'a pas pu ouvrir. On a pu commencer l'activité le 29 avril en faisant de la vente de glace à emporter dans des pots d'un demi-litre. Ça nous a permis de nous faire connaître à Saint-Quentin et dans les communes voisines.

Le 11 mai, on a vendu nos glaces en cornet puisque les gens pouvaient se déplacer et déguster les glaces dans la rue.Le 3 juin, on a pu ouvrir complètement l'établissement et accueillir du public." Une période qui a permis aux femmes de développer leur process et de se constituer une clientèle. L'Envie propose aujourd'hui des glaces mais également des planches de fromages et de charcuteries, des vins, de la bière brassée à Sommières ou des pâtisseries. Quatre personnes y travaillent depuis le mois de juillet. 

"On ne regrette rien" 

Le challenge désormais, c'est de poursuivre cette activité quand les touristes ne seront plus là. "Le bouche à oreille a très bien fonctionné, on a de bons retours sur la qualité de nos produits. Petit à petit, on élargit le cercle de nos clients dans l'Uzège. Ils disent qu'ils sont prêts à revenir à l'automne ou l'année prochaine pour ceux qui sont de passage. On ne regrette rien, au contraire, on va continuer dans les mois à venir. L'Envie est toujours en vie."   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess