Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 53 en orange

La relance éco - L'Ouvre Boite veut implanter le "co-working" en milieu rural

-
Par , France Bleu Poitou

Installée à Couhé depuis un an, l'association dispose d'un local de 300 m2 et entend profiter de l'ère post-COVID pour développer le "co-working" en dehors des centres urbains.

L'ouvre boite de Couhé
L'ouvre boite de Couhé - Anais Auger

Une heure, une demie journée ou une semaine. Seul ou en groupe, l'Ouvre Boite entend développer une formule à la carte de location de bureaux et de salles de travail à Couhé dans la Vienne. Les gérants qualifient l'endroit de "tiers lieu", c'est à dire un lieu à mi-chemin entre le travail et la maison, permettant aux télé-travailleurs par exemple de rompre leur isolement en se retrouvant avec d'autres dans ces bureaux.

L'endroit se veut également ouvert. Au delà des espaces de co-working, il est possible d'y organiser séminaires et réunions de groupe mais également de d'utiliser des ateliers pour exposer des oeuvres ou les travailler. L'objectif est de capter un public large pour un concept qui d'ordinaire n'est pas vraiment implanté en milieu rural. 

S'implanter en milieu rural 

Selon sa future co-gérante Anais Auger, cet espace "est un pari envers le tissu économique puissant de la ruralité, il faut mettre en lien les acteurs qui ne se connaissent pas toujours et ce lieu le permet". L'objectif donc est de toucher un maximum de travailleurs, que ce soit des employés du tertiaire, des étudiants ou même des indépendants et des artisans. 

Anais Auger insiste également sur l'importance d'un lieu comme celui-ci qui dispose d'ordinateurs, de connexions internet et d'imprimantes entre autre "cela répond aussi à la problématique des zones blanches, si le télétravail se développe après cette période de confinement, il faudra aussi aménager des lieux comme celui-ci". Néanmoins, implanter un tel lieu à Couhé n'est pas si simple. 

Pour le moment l'association peine financièrement à rentrer dans les clous. Compte tenu de la formule proposée, il est en effet compliqué pour tous ces lieux, à leurs débuts, d'être rentables. Une location à l'heure est souvent ponctuelle et n'assure donc pas un revenu suffisant. Tout l'enjeu est donc pour Anais Auger qui prendra bientôt la co-présidence de l'association, de fidéliser des adhérents qui utiliseraient le lieu de manière assidu. 

L'enjeu est de taille car les locaux sont loués à la communauté de Communes du Civraisien-En-Poitou pour un montant de 900 euros par mois. Pour le moment, seul 2 télétravailleurs et 8 micro-entreprises occupent les locaux et l'association compte 50 adhérents, il en faudrait bien plus pour devenir rentable. Pour plus d'information il est possible de contacter l'association : 06.87.18.71.14. Courriel : ouvreboite86@gmail. com

Choix de la station

À venir dansDanssecondess