Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : les déménageurs en plein boom après le confinement

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Valence, France

Les déménageurs privés de travail pendant plusieurs semaines ont du pain sur la planche depuis le déconfinement. L'entreprise de Valence Delacquis Contini a embauché 6 personnes supplémentaires pour répondre à la demande.

Illustration
Illustration - https://www.demenagementdelacquiscontini.com

Après deux mois de calme plat, la tempête...beaucoup de particuliers qui devaient déménager ont été contraints de reporter et les entreprises font ce qu'elles peuvent actuellement pour rattraper le retard. Chez Delacquis Contini, société familiale fondée en 1860, l'activité s'est arrêtée le 17 mars et a repris le 11 mai : un manque à gagner de 300.000 euros. Mais c'est reparti selon la gérante Martine Delacquis qui "ne se plaint pas". Le déménageur valentinois a embauché six personnes en contrats saisonniers pour pouvoir répondre à la demande actuelle. Les coûts engendrés par le protocole sanitaire et la désinfection des locaux a été pris en charge à 50%. Martine Delacquis, gérante de Delacquis Contini était invitée de la relance éco ce jeudi matin : 

Martine Delacquis dans la relance éco

La société a un carnet de rendez-vous plein pour juin - juillet. C'est un peu plus calme en août, mais la gérante mise sur une grosse activité en septembre octobre. Un décalage de deux mois, qui correspondrait aux deux mois d'arrêt (ou de ralentissement) sur les chantiers pendant le confinement. "Tout était à l'arrêt, certains appartements, certaines maisons n'ont pas pu être livrés aux dates initialement prévues", explique Martine Delacquis.

Et la gérante de préciser que la crise du Covid-19 n'engendrera pas d'augmentation des prix pour les clients. Si comme chaque année, les tarifs sont plus élevés pendant la haute saison, de juin à août, c'est l'entreprise qui assume les surcoûts liés à la crise sanitaire.

___________________________________________________
France Bleu Drôme Ardèche est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h16, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?six

Choix de la station

À venir dansDanssecondess