Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : OCNY Factory crée le crayon comestible au piment doux des Cévennes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

OCNI Factory, la petite entreprise créée il y a cinq ans par Tristan Cano et Benoit Le Guein à Méjeannes-les-Alès (Gard) poursuit son petit bonhomme de chemin. Elle vient de sortir un tout nouveau crayon comestible au piment doux des Cévennes. D'autres nouveautés sont prévues en janvier.

Benoit Le Guein (à gauche) et Tristan Cano, les co-fondateurs d'OCNI Factory
Benoit Le Guein (à gauche) et Tristan Cano, les co-fondateurs d'OCNI Factory © Radio France - Sylvie Duchesne

Un OCNI, c'est un objet comestible non identifié. Tout droit sorti de l'imagination de Benoit Le Guein, cofondateur avec Tristan Cano, d'OCNI Factory installée à Méjeannes-les Alès. Lauréats du concours Alès Audace en 2015, ils ont depuis fait du chemin avec leur crayon comestible. Un crayon aux diverses saveurs (cèpe, citron confit, basilic, curry-curcuma, Piment d'Espelette ou safran) qu'on taille au dessus d'un plat ou d'une assiette pour les assaisonner

L'entreprise, qui emploie actuellement cinq personnes, en produit 8.000 par mois. Jusqu'à 25.000 à la période de Noël. Avec une nouveauté : un crayon au piment doux des Cévennes, sorti à 250 exemplaires. "Il y a deux ans, sur le MIAM, le salon de la gastronomie d'Alès, on a rencontré Brigitte et Christian Colautti qui sont agriculteurs à Ners et qui ont remis au goût du jour en 2017, le piment doux des Cévennes explique Benoit Le Guein, le "savant food" d'OCNI Factory. Un piment très parfumé qui ressemble au piment d'Espelette mais en plus doux. On a fait des tests avec ce piment pour sortir un nouveau crayon d'assaisonnement et on l'a mêlé avec des herbes de Provence." 

Une collaboration active avec les producteurs locaux 

Cette collaboration avec les producteurs locaux,  OCNI Factory souhaite encore la développer en racontant leur histoire sur l'emballage des crayons. "Ce sont des gens qu'on apprécie, on sait comment ils travaillent confie Tristan Cano, co-fondateur d'OCNI. Ce n'est pas que pour faire du Made In France, c'est vraiment de la qualité et un bon produit derrière. On veut donc développer des coffrets qui mettent en avant le producteur. Même si nos produits ont une forme innovante, dedans , tout est naturel. On veut donc expliquer l'histoire des produits et des producteurs derrière." 

Pour pouvoir se développer, OCNI Factory va recruter trois personnes à la rentrée. Deux aideront à la production, la troisième sera chargée du numérique pour améliorer le site internet et travailler sur l'image de l'entreprise sur les réseaux sociaux. 20% du chiffre d'affaires sont effectivement réalisés via les commandes sur internet. 

Les crayons distribués dans 450 boutiques indépendantes 

Les crayons sont aussi vendus dans 450 boutiques indépendantes, épiceries fines, concept stores, boutiques cadeau. On peut également les trouver chez Natures et Découvertes. Si la France reste son premier marché, OCNI se développe également depuis un an et demi au Japon. "On a la chance de travailler avec un distributeur japonais avec nos crayons qui là-bas sont appelés Kurédoré. C'est un mélange d'anglais et de japonais qui veut dire, le "crayon sauce. Ça plait beaucoup.

Tristan Cano et Benoit Le Guein ne cachent pas que la crise sanitaire aura des répercussions sur le chiffre d'affaires de l'entreprise. "Tous nos distributeurs ont pourtant joué le jeu en continuant à nous faire des commandes explique Tristan Cano et on les remercie. On a aussi profité de cette période pour plancher sur de nouveaux produits." Le prochain sortira en janvier. "Il ne ressemblera pas du tout au crayon. Ça sera vraiment quelque chose que personne n'attendait explique Benoit Le Guein qui planche sur ce nouveau produit depuis des mois. On veut vraiment sortir des choses qui n'existent pas.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess