Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : SG Piscine voit la vie en bleu

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Sylvain Giuliano est le patron de l'entreprise SG Piscine, basée à Générac (Gard). Spécialisée dans l'entretien des piscines dans des résidences en copropriété et la vente de produits et d'accessoires pour piscines, elle a dû s'adapter pendant le confinement.

Sylvain Giuliano a créé SG Piscine en 2012
Sylvain Giuliano a créé SG Piscine en 2012 - Sylvain Giuliano

C'est en 2012 que Sylvain Giuliano crée SG Piscine, une entreprise spécialisée dans l'entretien des piscines situées dans des résidences en copropriété. Trois salariés à l'année, 17 pendant l'été. Une activité à laquelle il faut ajouter depuis l'an dernier, la vente de produits et d'accessoires pour piscines à la boutique située à La Grande-Motte (Hérault). 

Alors que la saison démarrait au mois de mars, le confinement est arrivé. Pour poursuivre l'activité, il a fallu s'adapter. "Toutes les conditions étaient réunies pour que des piscinistes comme nous travaillions correctement explique Sylvain. Les gens étaient chez eux, avaient du temps pour s'occuper de leur extérieur, notamment de leur piscine et ils n'avaient pas forcément envie de voir leur piscine verte quand ils étaient en train de déjeuner sur leur terrasse. On s'est dit, il faut qu'on trouve une solution pour limiter la casse sur le mois de mars parce qu'on ne savait pas combien de temps ça allait durer : on a mis en place un système de livraison à domicile gratuite qui a bien fonctionné.

Une fois par semaine dans un premier temps, puis deux. Des livraisons à domicile qui vont se poursuivre toute l'année dans un rayon de 40 km autour de Nîmes

"Les clients veulent avant tout du conseil" 

C'est grâce à sa page Facebook que SG Piscine a continué à communiquer avec ses clients pendant la crise sanitaire. 140 abonnés au début du confinement, plus de 600 aujourd'hui. "Pour la faire vivre, on donne des astuces, des conseils, on fait des jeux concours pour gagner des cadeaux, qu'ils soient "fun" ou plus pratiques.  Grâce à cela, on a toujours cette proximité avec nos clients qui nous ont fait confiance pendant le confinement et on continue à travailler en livraison à domicile grâce à ça.

Ce nouveau service a permis à SG Piscine de se faire connaître auprès des particuliers notamment. "Ils nous font confiance et nous recommandent. Certains en plus nous ont demandé des devis pour faire des travaux, pour des électrolyseurs, pour des piscines au sel, des pompes à chaleur, etc et pour tout ce qui est dépannage, ils nous appellent. Ça nous permet de voir venir pour l'automne."

Un protocole sanitaire strict pour les piscines publiques

Si cette activité se développe, la situation est moins rose pour tout ce qui concerne l'entretien et la maintenance technique des piscines situées dans des résidences en copropriété. "L'ARS (Agence régionale de santé) a mis en place un protocole sanitaire très strict. Les copropriétés qui avaient des budgets conséquents ont pu le mettre en place, les autres non. Toutes les piscines n'ont donc pas rouvert cet été. On a donc une baisse de 50% de notre chiffre d'affaires sur cette activité. Ça va être compliqué pour l'automne sur cette partie-là de notre activité. On reste positif, mais on garde les pieds sur terre." 

Une conjoncture qui n'empêche pas Sylvain Giuliano de penser déjà à l'avenir. Il envisage notamment d'ouvrir à terme une nouvelle boutique dans le Gard. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess