Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Limoges : un écoquartier en projet pour remplacer 200 logements vétustes aux Portes ferrées

mardi 27 novembre 2018 à 5:31 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

Les Portes ferrées vont faire l'objet d'un vaste plan de rénovation urbaine dans les prochaines années. Le projet d'y créer un écoquartier avance. 45 millions d'euros y seront consacrés et les habitants de ce quartier prioritaire qui ont découvert la maquette se disent séduits et surtout impatients.

Les bâtiments voués à la démolition courant 2019 dans le quartier des Portes ferrées
Les bâtiments voués à la démolition courant 2019 dans le quartier des Portes ferrées © Radio France - Françoise Ravanne

Limoges, France

"J’espère que les gens seront davantage responsables" C'est le premier vœu d'Yvonne Nardou, membre du conseil citoyen des Portes ferrées et qui s'est installée dans le quartier en 1972.  Au fil des années elle a vu la situation se dégrader et les actes d'incivilité augmenter. Ce projet elle espère qu'il sera mené à son terme : "On a eu tellement de promesses et je n'y crois pas tant que ce ne sera pas commencé... mais si ça se fait j'applaudis

"On veut de la propreté et du respect", Monique une habitante

Les travaux vont être lancés courant 2019 avec pour commencer la démolition de 200 logements sociaux . Un projet très attendu aussi par Monique Rabachoux installée depuis presque 30 ans dans le quartier et qui a été séduite par la maquette du projet : "J'ai vu qu'il y aura des petits pavillons et je pense que les futurs habitants auront envie de propreté" Elle aussi a vu la situation se dégrader "Les gens jettent n'importe quoi dans les pelouses et ne nous respectent plus". Elle a même envisagé de partir mais elle a renoncé en découvrant le projet de rénovation. 

Un projet qui doit favoriser la mixité sociale 

C'est notamment avec l'ANRU, l'Agence nationale pour la rénovation urbaine, que la ville de Limoges s'engage dans ce projet : Un écoquartier avec beaucoup de verdure, un parc paysager et une ouverture sur la ville mais aussi sur les bords de Vienne. Les 4 immeubles de la rue Domnolet-Lafarge vont aussi être réhabilités.  Mais la ville veut surtout favoriser la mixité sociale grâce à l'accession à la propriété ce qui sera le cas pour des pavillons et des petits bâtiments dits "intermédiaires" qui vont être construits en lieu et place des 200 logements qui vont être démolis. Certains sont encore "légalement" loués mais d'autres occupés par des squatteurs. La première étape sera de reloger les derniers habitants avant la fin de cette année 2018.