Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Répression des fraudes va enquêter sur la promotion d'Intermarché sur le Nutella

lundi 29 janvier 2018 à 22:02 Par Magali Fichter, France Bleu

La DGCCRF, communément appelée Répression des fraudes, a annoncé ce lundi lancer une enquête au sujet de la promotion de 70% sur le Nutella proposée par Intermarché, qui a provoqué de nombreuses bousculades la semaine dernière dans des magasins de toute la France.

La nouvelle a vite fait le tour chez les amateurs de Nutella
La nouvelle a vite fait le tour chez les amateurs de Nutella © Radio France - Antoine Balandra

La promotion avait provoqué de minis-émeutes dans plusieurs magasins Intermarché en France : -70% sur les pots de Nutella, ce qui a attiré des milliers d'acheteurs. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a annoncé ce lundi qu'elle allait lancer une enquête sur cette opération. 

L'enseigne de la grande distribution proposait de jeudi à samedi une promotion sur la célèbre pâte à tartiner à la noisette, au prix de 1,41 euro au lieu de 4,50 euros pour un pot de 950 grammes. Dans plusieurs magasins, des scènes de bousculades et de bagarres ont eu lieu. 

La Répression des fraudes va donc "regarder de près cette promotion", a indiqué à l'AFP le ministère de l'Economie et des Finances, confirmant une information du Parisien, alors qu'un projet de loi doit être présenté ce mercredi pour encadrer la grande distribution. Parmi les mesures phares de ce projet, figure notamment un encadrement des promotions dans les grandes surfaces. 

Rappelons par ailleurs que Ferrero, propriétaire de la marque Nutella, s'était désolidarisé de cette opération, et avait souligné que "cette promotion a été décidée de manière unilatérale" par Intermarché.