Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La réserve civique très sollicitée par les associations du Limousin en cette année de crise sanitaire

-
Par , France Bleu Limousin

Les associations connaissent pour la plupart la crise du bénévolat. Cette année de Covid-19 n'arrange rien alors qu'elle aggrave les besoins. Pour les aider à faire face, une plateforme a été mise en place pour mettre en relation ces structures avec des volontaires. Un franc succès en Haute-Vienne.

Des bénévoles de l'association Escales Solidaires lors d'une maraude à Limoges avec des Pompiers de l'Urgence Internationale (photo d'illustration)
Des bénévoles de l'association Escales Solidaires lors d'une maraude à Limoges avec des Pompiers de l'Urgence Internationale (photo d'illustration) - Association Escales Solidaires

En cette période de crise sanitaire, la réserve civique soutient les associations caritatives. Sur sa plateforme, près de 1.500 personnes se sont inscrites cette année rien qu'en Haute-Vienne avec à la clé plus de 350 missions réalisées. Notamment lors du premier confinement. Pour éviter de mettre ses bénévoles les plus fragiles en danger, l'association Escales Solidaires, qui organise notamment des maraudes et des distributions de repas à Limoges, a fait venir du monde de cette manière-là explique Marie Morlière la responsable, "certains de nos bénévoles pouvaient être considérés comme plus vulnérables et donc à risque. Pour ne pas prendre de risque, nous avons fait appel à des jeunes de la réserve civique.

Cette sensation d'être utile, j'avais besoin de ça

Un véritable succès puisque 15 personnes sont venues par ce biais là. Certains sont même restés comme bénévoles à l'issue de leur mission. C'est le cas de Marius. Ce Camerounais fraîchement diplômé voulait se rendre utile en attendant de trouver du travail dans le développement durable, "c'est un pur plaisir. Moi aussi j'étais dans le besoin car je n'ai pas de travail. Mais cette sensation d'être utile, j'avais besoin de ça. Depuis, je continue avec Marie notamment les dimanches avec la maraude.

Mais si bon nombre de missions ont trouvé preneurs, il y a encore beaucoup de besoins. Les associations cherchent encore plus de 200 bénévoles uniquement via la plateforme de la réserve civique en Haute-Vienne. Et un peu plus de 100 en Corrèze.

Les Petits Frères des Pauvres cherchent des bénévoles en Corrèze

La Corrèze où l'antenne briviste des Petits Frères des Pauvres a passé une annonce pour trouver 10 bénévoles en plus afin de rompre l'isolement des personnes âgées. "Nous sommes en recherche perpétuelle de bénévoles. Mais c'est la première fois que nous faisons appel à la réserve civique" explique Jacqueline, la cheffe d'équipe. Et ils ont bien fait, il y a déjà une réponse positive, celle d'Isabelle. En libéral dans le secteur du droit, la crise sanitaire a accéléré un désir ancien d'engagement, "pour moi, cela n'a pas été la motivation première. Je souhaite depuis très longtemps donner un petit peu de mon temps. Mais il est évident que la période actuelle peut sensibiliser un petit peu plus." La plateforme de la réserve civique servant de facilitateur pour passer à l'action. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess