Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Lutter contre la désertification des centres-bourgs ruraux : l'exemple de Saulgé

vendredi 12 avril 2019 à 3:07 Par Valentin Boissais, France Bleu Poitou et France Bleu

A l'occasion de la présentation du dispositif de revitalisation des centres-bourgs du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, c'est l'occasion de se pencher sur Saulgé, une commune de la Vienne qui a réintroduit une épicerie multiservice dans son centre-bourg.

Désertification commerciale des zones rurales, l'exemple de Saulgé.
Désertification commerciale des zones rurales, l'exemple de Saulgé. © Radio France - Valentin BOISSAIS

Saulgé, France

Après avoir installé quelques jardineries fleuries sur le parking, Sandrine Brunin, pèse quelques lettres sur son point "La Poste" installé à coté de sa caisse. La Lilloise est gérante d'une supérette multiservices installée à Saulgé (Vienne). depuis janvier dernier. 

Sandrine Brunin, gérante de l'épicerie multiservice de Saulgé - Radio France
Sandrine Brunin, gérante de l'épicerie multiservice de Saulgé © Radio France - Valentin BOISSAIS

Dans ce village de quelques 1.000 habitants, l'ancienne épicerie avait fermé en juillet 2017. A l'époque, plus aucun commerce alimentaire n'était présent, il ne restait alors plus qu'un discret café installé à coté de l'église. Une fermeture qui posera des difficultés à certains habitants et en particulier aux personnes âgées qui ont parfois des difficultés à se déplacer. 

Soutenue par sa canne, Joséphine, 82 ans, est venue acheter quelques oignons et poster son courrier dans l'épicerie de Sandrine Brunin.

"C'était une catastrophe lorsque l'endroit a fermé, il n'y avait plus rien, il fallait faire 12km aller-retour pour trouver des commerces."                  
Joséphine, 82 ans, résidente de Saulgé

La nouvelle épicerie propose aujourd'hui de multiples services : un guichet La Poste, fleuriste, épicerie, presse, pain, salon de thé, espace exposition. Cette multiplicité permet aux personnes qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas se déplacer à plusieurs kilomètres d'obtenir de quoi subvenir à leurs besoins quotidiens dans l'épicerie. 

Une initiative plébiscitée par la population 

Depuis l'ouverture en janvier dernier, Sandrine BRUNIN a beaucoup de choses à gérer. Elle a obtenu la licence 3 de vente de boisson et ses journées se partagent entre le service, la délivrance et la réception de colis ou encore la vente de gaz. Son commerce est devenu aujourd'hui un point de rencontre pour de nombreux villageois de Saulgé. 

Certains m'ont par exemple dit qu'ils avaient le sourire aux lèvres depuis la réouverture de l'établissement. Les efforts vont s'amplifier pour que ce lieu créer du dynamisme dans le centre bourg. Sandrine Brunin, gérante de l'épicerie multiservice de Saulgé

Ces efforts dont parlent la gérante de l'épicerie, ils concernent le fait de faciliter la venue des personnes à mobilité réduite au commerce. En partenariat avec la mairie deux projets sont en cours de réflexion :
- La création d'une sorte de "drive" pour apporter directement les produits à ces personnes
- La création d'un service de transport en direction de l'établissement pour que des habitants isolés et peu mobiles puissent se retrouver dans l'épicerie multiservice.

Une recherche de repreneur dans l'urgence

De juillet 2017 à janvier 2019, l'établissement était fermé. Au cours de cette période, 25 potentiels repreneurs se sont intéressés à l'offre de reprise. Tous n'étaient soit pas assez sérieux, soit ont été découragés par les difficultés qui s'imposent au repreneurs d'un tel établissement.

Face à la situation d'urgence, la mairie de Saulgé avait alors décidé de faciliter la reprise de l'épicerie. Des travaux de remise aux normes ont été fait et les trois premiers mois de loyer des murs ont été offerts à la nouvelle propriétaire. 

"Nous avions une authentique situation d'urgence, des riverains se plaignaient de la distance qu'ils avaient à parcourir jusqu'à Montmorillon simplement pour s'alimenter."   
Jacques Larrans, maire de Saulgé

Et pour cause, Montmorillon-Saulgé c'est une distance de six kilomètres, soit 12 km aller-retour. 

Près de trois mois après l'ouverture, le commerce se porte bien. Les services devraient se multiplier dans les prochains mois avec le développement d'une station service, l'arrivée d'un four à pizza ou encore l'instauration d'un système de "drive".