Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Roche-sur-Yon drague les médecins sur la route de leurs vacances

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Pour essayer d'attirer des médecins, la ville de La Roche-sur-Yon mise sur une campagne d'affichage cet été. Elle a ciblé la route des vacances : l'aéroport de Roissy, la gare Montparnasse et les grandes gares de l'Atlantique.

Les trois affiches pour attirer des médecins à La Roche-sur-Yon
Les trois affiches pour attirer des médecins à La Roche-sur-Yon - Ville de La Roche-sur-Yon

La Roche-sur-Yon, France

Jusqu'au 27 août, la ville de La Roche-sur-Yon mène une opération séduction auprès des médecins qui partent en vacances. Pour les attirer, elle a misé sur des affiches là où ils sont en transit : l'aéroport de Roissy et la gare Montparnasse pour Paris, les gares de Nantes, Rennes et La Rochelle, mais aussi Saint-Pierre-d'Oléron, sur l'île du même nom. 

"On estime que de 8.000 à 10.000 Yonnais n'ont pas de médecin traitant"

Si elle a fait ça, c'est que malgré les efforts de la municipalité ces dernières années, il n'y a toujours pas assez de généralistes à La Roche-sur-Yon. Pourtant, la ville a soutenu l'ouverture de deux maisons de santé privées, qui totalisent l'équivalent de 13 généralistes. Elle a aussi ouvert son propre centre municipal de santé où il y a actuellement 3 médecins et où deux autres vont arriver en septembre.

Mais même comme ça, il n'y a toujours que 42 généralistes pour plus de 55.000 habitants. "Il y a des quartiers qui sont assez démunis", explique Geneviève Poirier-Coutansais, l'élue en charge de la santé. "On estime qu'il y a entre 8.000 et 10.000 personnes qui n'ont pas de médecin traitant. Les généralistes prennent les urgences, quand il faut renouveler une ordonnance par exemple, mais il n'y a pas de suivi".

"Un médecin qui arrive va trouver tout ce qu'il faut pour lui et sa famille et il aura aussi une clientèle immédiatement"

La ville a donc dépensé 22.000 euros pour cette campagne d'affichage et ce message : "ici, on prend soin de vous." Elle met en avant ses atouts pour la vie de famille : le calme, la verdure, l'espace... "Ce qu'on veut dire, c'est que La Roche-sur-Yon est une ville agréable à vivre. On mène une politique pour que les gens soient heureux", poursuit Geneviève Poirier-Coutansais. "On dit aux médecins : venez prendre soin des personnes, mais aussi de vous et de votre famille parce que vous aurez des conditions de vie agréable. On a tout ce qu'il faut pour faire garder les enfants, le sport, la culture, les loisirs, l'environnement... Donc, quand un médecin arrive ici, il va trouver tout ce qu'il faut pour lui et pour ça famille, mais il va aussi pouvoir s'installer et avoir une clientèle immédiatement"

Des contacts espérés à partir de la rentrée 

Pour l'instant, la ville n'a reçu aucun coup de fil d'un généraliste que ça pourrait tenter, mais elle ne désespère pas. Elle se dit qu'après y avoir réfléchit pendant les vacances, des médecins entameraient peut-être les démarches à la rentrée.