Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un premier centre de valorisation des déchets ouvre dans l'agglomération de La Rochelle

-
Par , France Bleu La Rochelle

Dès ce lundi 18 janvier, le premier centre de valorisation des déchets ouvrira à Périgny. Quatre autres seront créés d'ici 2025 en remplacement des 13 déchetteries actuelles souvent vétustes et inadaptées.

12 000 m2 pour récupérer et trier les déchets
12 000 m2 pour récupérer et trier les déchets © Radio France - Audrey Abraham

Après la déchetterie de Puilboreau en novembre dernier, celles de La Rochelle-Rompsay, Périgny et Aytré vont fermer ce samedi 16 janvier pour laisser place à cinq grands centres de valorisation des déchets répartis dans toute l'agglomération. Le premier ouvrira dès ce lundi 18 janvier à Périgny, avenue Bernard Moitessier dans le Parc d'activités. D'ici 2025, quatre autres centres de valorisation des déchets seront créés en remplacement des treize déchetteries actuelles. 

L'agglomération assure que ces cinq centres seront répartis avec équité sur le territoire : "Chaque habitant pourra accéder à un équipement à moins de 10 km de son domicile, soit 10 minutes environ."

Les centres de valorisation des déchets sont pensés pour améliorer la gestion des déchets. A Périgny, trois zones dont chacune correspond au tri de différents déchets. 

"Le déchet devient une ressource"

On entre par la zone bleue destinée à la récupération d'objets réutilisables : meubles, assiettes, fourchettes, vêtements... Patrick Bouyer est délégué en charge des déchets de l'agglomération : "Tous ces objets qui peuvent resservir vont être nettoyés ou réparés dans la recyclerie que nous allons ouvrir à Aytré au mois de mai." 

D'où le terme de "centre de valorisation" : "On passe dans une autre dimension, on ne voit plus le déchet de façon péjorative. Le déchet devient surtout une ressource."

Une zone rouge, une zone verte

Deuxième étape du centre : la zone rouge pour la collecte de différents matériaux : "On va séparer des matériaux qu'on n'a pas les moyens de séparer dans les déchetteries habituelles. Tout ce qui partait dans des bennes tout-venant et allait à l'enfouissement."

Enfin la zone verte pour les gravats et déchets végétaux : "Ça va certainement permettre de limiter les déchets sauvages qui nous handicapent aujourd'hui dans les campagnes, les petits chemins etc."

Il va falloir de la pédagogie reconnait Patrick Bouyer mais le centre a été optimisé pour faciliter la vie des usagers : "Ce qui ne leur plait pas c'est qu'on va fermer treize déchetteries pour en ouvrir cinq mais je crois qu'à partir du moment ou les usagers seront passés une fois dans ce genre de déchetterie ils n'auront plus envie de revenir dans les anciennes."

Chaque année l'agglomération compte 430 000 passages en déchetterie. Les déchets qui y sont collecté représentent 40% des déchets de l'agglomération, soit 40 000 tonnes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess