Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Rochelle : Poursuivi pour avoir créé une immense plateforme de téléchargement illégal

-
Par , France Bleu La Rochelle

La SACEM, 7 producteurs de films, 2 syndicats professionnels de l'audiovisuel, et la société civile des producteurs phonographique sont parties civiles.

image par défaut

Le concepteur de GKS.GS  était assigné hier devant le tribunal correctionnel de La Rochelle.

Boris Pigeot, 28 ans, originaire du Chateau-d'Oléron n'était pas présent à l'audience. Il vit à Budapest en Hongrie et a refusé de rentrer en france.

En 3 ans plus de 7 millions de films et de séries ont été téléchargées illégalement sur sa plateforme qui proposait à ses 70 000 membres, plus de 26 000 films, et près de 7 000 albums de musique

Le procureur a requis 12 mois de prison ferme, un mandat d'arrêt à son encontre,e t 100 000€ d'amende.

C'était l'une des plus grosses plateformes permettant le téléchargement illégal de musique, de films et de séries

Un préjudice chiffré à plus de 564 000 euros par la Sacem. 675 mille euros par les producteurs de disques. Pour les films et les vidéo, pas de chiffre : les producteurs parlent de somme plus élevées, mais refusent de les divulguer.

Un dossier exceptionnel pour un préjudice colossal

Boris Pigeot,  gérait jusqu'au 1er juillet 2014, date à laquelle elle a été fermé, la plateforme GKS.GS. Une très grosse plateforme de peer to peer permettant le téléchargement illégal

Le tribunal a mis son jugement en délibéré au 19 février.

La plateforme GKS.GS était classée 1 295ème,  site parmi les plus visité au monde en 2013,  l'équivalent d'un grand de la vente par correspondance.

C'est à partir de ce classement  que les agents assermentés de la Sacem, et ceux de l'association de lutte contre la piraterie audiovisuelle ont mené l'enquête.

La plateforme permettait de trouver des fichiers, des torrents, disséminés partout dans le monde dans les ordinateurs d'internautes. C'était l'une des 3 plus grosses plateforme française avec plus de 26 000 films, près de 7 000 album de musique.

Une communauté de 70 000 membres.

Boris Pigeot, son concepteur avait déjà lancé en 1989 une plateforme identique, mais n'avait pas été poursuivi.

Sa mère, domiciliée au Chateau d'Oléron, gère ses affaires en France.

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess