Société

La rue Georges Clemenceau de Montbéliard piétonne deux après-midi par semaine jusqu'en juillet

Par Hugo Flotat-Talon et Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard samedi 26 mars 2016 à 9:50

En moyenne, 3 200 véhicules empruntent la rue Clemenceau chaque jour.
En moyenne, 3 200 véhicules empruntent la rue Clemenceau chaque jour. © Radio France - Emilie Pou

Après avoir sondé les commerçants, la mairie de Montbéliard va rendre la rue Georges Clemenceau piétonne deux fois par semaine. Un test grandeur nature jusqu'au mois de juillet. Un point sera fait à l'été pour voir si la mesure est pérennisée.

C'est une rue perpendiculaire à la rue piétonne. Mais jusqu'à maintenant, les passant devaient marcher exclusivement sur les trottoirs lorsqu'ils empruntaient la rue Georges Clemenceau. Á partir de ce samedi cela va changer. "Nous avons fait faire un sondage à l'association des commerçants et 69% des professionnels se sont prononcés pour la piétonnisation", explique la maire de la ville Marie-Noëlle Biguinet. La rue sera désormais piétonne tous les mercredis et samedis après-midi entre midi et 19h. Une expérimentation grandeur nature jusqu'au mois de juillet.

Pour la sérénité et le commerce 

Pour la ville et les commerçants, l'enjeu est double. Il s'agit de rendre la ville plus attractive et plus agréable. Mais les professionnels espèrent aussi augmenter leur chiffre d'affaires. "Quand il fait beau, les gens roulent très vite dans la rue et ça n'incite pas les gens à venir dans les commerces", estime Mario Diléo qui tient un restaurant sicilien au bout de la rue. "Mais il faut voir à l'usage. Les gens qui viennent faire des achats ici le font souvent à la va-vite et aiment bien se garer près des boutiques", ajoute Christelle qui gère un magasin de chaussures pour enfants.

Des contre-exemples

Montbéliard n'en est pas à son premier coup d'essai concernant la piétonnisation. Mais ça ne marche pas toujours. "Nous avons deux exemples contraires à Montbéliard : les rues de l'École française et de la Souaberie. Nous les avions rendues piétonnes il y a quelques années avant de revenir en arrière face à la baisse du chiffre d'affaires des commerçants", raconte Marie-Noëlle Biguinet. Concernant la rue Clemenceau, un bilan sera effectuée courant juillet pour déterminer si l'expérimentation est concluante et la piétonnisation pérennisée. D'ici là, les mercredis et samedis après-midi, les automobilistes devront emprunter la déviation rue des Halles.

La Rue Georges Clemenceau est perpendiculaire à la rue piétonne de Montbéliard. - Radio France
La Rue Georges Clemenceau est perpendiculaire à la rue piétonne de Montbéliard. © Radio France