Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La ruralité, synonyme de qualité de vie mais aussi de difficultés économiques pour les Français

mardi 9 octobre 2018 à 8:56 Par Tommy Cattaneo, France Bleu

Pour plus de 8 Français sur 10, la vie à la campagne représente la vie idéale. C'est ce qui ressort d'une etude commandé par l'association Familles rurales, publiée ce mardi. Mais la ruralité est aussi synonyme de difficultés économiques, alors que ceux qui y habitent se sentent abandonnés.

Pour 8 Français sur 10, vivre à la campagne représente la vie idéale.
Pour 8 Français sur 10, vivre à la campagne représente la vie idéale. © Maxppp - Nicolas Kovarik

Tout quitter pour aller s'installer à la campagne est un projet qui fait rêver pas mal de Français. Selon un sondage Ifop pour l'association Familles rurales publié ce mardi, une vie à la campagne serait une vie idéale pour 81% des Français. Cela s'explique, entre autres, par le coût de la vie, moins élevé, mais aussi par un environnement moins pollué et plus calme.

Les territoires ruraux apparaissent aussi comme "délaissés"

Mais le sondage révèle aussi que le monde rural est considéré comme "en déclin" par près de 6 Français sur 10. D'ailleurs, 51% de ceux qui y habitent se sentent "abandonnés". Les territoires ruraux sont mêmes considérés comme les plus délaissés, devant les banlieues. Selon les sondés, l'installation en milieu rural est conditionnée par la présence de services publics, suivie d’une offre d’emplois et de transports suffisante. Une personne sur deux en milieu rural veut que l’État agisse contre notamment la désertification médicale et attend une action en faveur de l'installation des entreprises ou de l'amélioration de l'accès à internet. 

L'association réclame des mesures pour favoriser l'attractivité

Famille rurales appelle donc à mettre en place des mesures pour favoriser l'attractivité de ces territoires. "Favoriser le télétravail, la télémédecine, l’accès aux services dématérialisés, permettront de reconnecter tous les territoires", peut-on lire sur le site internet de l'association. "Engager un plan ambitieux de transition écologique pour préserver et conforter la qualité de vie, premier atout d’attractivité des territoires ruraux, contribuera à répondre à la principale aspiration exprimée par les Français dans cette étude."