Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La salle de musculation du Stade lavallois prêtée aux policiers

mercredi 4 octobre 2017 à 15:53 Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne et France Bleu

C'est un partenariat inédit entre un club de foot et la Police nationale. Désormais, les policiers du commissariat de Laval vont pouvoir bénéficier des installations sportives du Stade lavallois, et notamment de la salle de musculation du centre d'entraînement aux Gandonnières.

Le commissaire Yves Cellier entouré de policiers lavallois et de représentants du club de football.
Le commissaire Yves Cellier entouré de policiers lavallois et de représentants du club de football. © Radio France - GM

Laval, France

Un Policier doit effectuer au minimum de pratique sportive (et d'entraînement au tir) chaque mois. Jusque là, les fonctionnaires de Police lavallois pouvaient bénéficier d'un gymnase de la ville de Laval. Pratique pour les sports collectifs mais peu adapté à du travail spécifique. C'est Philippe Jan, le président du club de foot qui a eu cette idée et qui a proposé au commissaire Yves Cellier de signer une convention. Un partenariat gratuit qui va donc permettre aux policiers de venir s'entraîner le soir au sein de la salle de sports des joueurs pros du Stade lavallois. Cardio-training, renforcement musculaire, gainage... sous l’œil d'un de leurs collègue, coach sportif, les policiers pourront utiliser les appareils de musculation et de cardio comme ils le souhaitent.

Jusqu'à 40 kilos d'équipements à porter

Un casque blindé de 3,5 kilos, un gilet pare-balles de 13 kilos... l'équipement des policiers lors d'interventions risquées pèse très lourd. C'est pour cette raison qu'il faut qu'ils soient bien préparés explique le commissaire de police, Yves Cellier : "le contexte a changé, il a évolué. La menace terroriste est très présente et les hommes de la Police nationale sont très engagés dans la lutte contre ce terrorisme. Nous avons bénéficié du déploiement de matériel de protection qui est très lourd. Un policier peut se retrouver plusieurs dizaines de minutes à supporter 40 kilos de matériel. Il faut donc améliorer sa condition physique pour pouvoir supporter et s'engager dans de telles conditions."

Et si le club de football qui évolue en National a fait cette proposition, c'est notamment parce que les policiers du commissariat de Laval sont très présents lors des matches à domicile du Stade lavallois. Ils assurent la sécurité des spectateurs et du personnel en dehors et à l'intérieur du stade Francis-le-Basser. Sans présence policière, il n'y aurait pas de match.

Le partenariat a été signé pour une saison et devrait être reconduit ensuite.