Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La santé au travail, un enjeu majeur en Occitanie

vendredi 25 janvier 2019 à 9:09 Par Salah Hamdaoui, France Bleu Hérault, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Roussillon et France Bleu Occitanie

Bilan à mi-parcours du Plan régional santé au travail en Occitanie qui arrivera à son terme en 2020. Objectif : améliorer les conditions de travail et la qualité de vie des salariés pour améliorer la performance des entreprises.

Illustration
Illustration © Maxppp -

Occitanie, France

"Le travail, c'est la santé" dit-on, "et l'important, c'est de la préserver". En Occitanie, les services de l’État se sont attelés à la tâche il y a un an et demi environ. Ce jeudi, la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) dressait le bilan à mi-parcours du Plan régional Santé au travail, le troisième du nom, qui touchera à sa fin en 2020. Les statistiques sont de 2016.

Le accidents du travail

On en dénombre près de 55.000. 51 sont mortels, soit un mort par semaine en moyenne. Plus de la moitié de ces accidents sont liés à la route. Parade évidente : rouler avec des véhicules en bon état de marche. Mais cela peut aussi passer par la limitation des déplacements professionnels grâce aux audio et visio-conférences par exemple. Ou grâce à l'intranet.

L'exposition aux produits chimiques

L'Occitanie est agricole donc grosse consommatrice de pesticides. "Les produits phytosanitaires sont massivement utilisés, on sait qu'il y aura des conséquences à très long terme" prévient Christophe Lerouge, le directeur de la DIRECCTE. Avec 1.321 tonnes, le glyphosate fait partie des produits les plus vendus. Porter des protections individuelles parait une solution simple. Quand c'est possible, s'assurer que la cabine du tracteur est étanche peut être très efficace.

Les troubles musculo-squelettiques (TMS)

Les TMS, provoqués par des gestes et postures inadaptés, touchent les muscles, les nerfs et les tendons et se manifestent généralement par des problèmes au cou, aux épaules et aux poignets. Ils représentent 87% des maladies professionnelles reconnues. En plus de la souffrance, ils coûtent cher à une entreprise :  baisse de productivité, absentéisme. Pour prévenir les TMS, il est possible d'agir sur l'effort ou la cadence et sur l'aménagement des postes de travail.

Ce Plan régional santé au travail associe partenaires sociaux, acteurs de la prévention et services de l’État. Un plan qui se veut "incitatif et non pas coercitif" précise Christophe Lerouge. Il s'agit de dresser un état des lieux et ensuite de proposer des actions concrètes pour améliorer la qualité de vie au travail. "Mieux vaut prévenir que guérir" conclut Christophe Lerouge.