Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La santé publique est la première préoccupation des Bourguignons

-
Par , France Bleu Bourgogne

La santé publique, l'emploi et la lutte contre le chômage et enfin l'écologie sont nos trois premières priorités en Bourgogne-Franche-Comté, selon une récente enquête sur les services publics.

La santé publique et l'environnement nous préoccupent de plus en plus dans la région
La santé publique et l'environnement nous préoccupent de plus en plus dans la région © Maxppp - --

Bourgogne-Franche-Comté, France

De manière général, c'est étonnant, mais l'opinion des Français progresse au sujet des services publics, malgré les tensions actuelles. C'est ce que révèle la dernière enquête de l'institut Kantar. La santé publique est devenue la première priorité des Français, puis l'emploi et la lutte contre le chômage et l'environnement qui prend de plus en plus de place, c'est notre cas en Bourgogne-Franche-Comté.

La santé publique nous préoccupe 

Chez nous dans la région, c'est la santé publique qui vient à la première place. Pour près de la moitié des Bourguignons, en particulier les plus âgés, les pouvoir publics doivent vraiment agir dans ce domaine. Des améliorations sont nécessaires, comme l'ont montré les manifestations et le malaise dans les hôpitaux.  

78 % des français sont satisfaits de ce service : un taux assez élevé qui se dégrade depuis une dizaine d'année, on a encore perdu trois points comparé à 2018. 

Selon les Dijonnais, qu'est-ce-qui peut-être amélioré ? 

  • "Les délais sont un peu longs mais c'est convenable, la prise en charge est rapide quand on a mis le pied dedans. Le plus dur, c'est d'avoir le premier rendez-vous"
  • "Moi je pense que cela se dégrade énormément. Il faut attendre six mois pour avoir un rendez-vous chez le dermato par exemple. Il faudrait beaucoup de personnel et rémunérer les infirmiers et infirmières un peu mieux."
  • "Tous les soignants sont très professionnels, très humains, donc rien à dire... Il faudrait plus les valoriser et mieux les rémunérer."

L'environnement remonte à la troisième place en Bourgogne-Franche-Comté

En second vient l'emploi, une préoccupation qui recule : la lutte contre le chômage a longtemps été notre première priorité. Nouveauté : l'écologie prend de plus en plus de place. Avec la Nouvelle-Aquitaine, le Grand-Est, les Hauts de France et l'Occitanie nous plaçons cette cause en troisième position dans la région, alors qu'il y a trois ans elle se plaçait au 10e rang. L'environnement est devenu la priorité des moins de 25 ans, près de la moitié en parle quand on leur demande leur avis. Ensuite vient l'éducation nationale, préoccupation en baisse. 

Malgré des disparités régionales, en France on opte pour une amélioration des services publics plutôt qu'une baisse des impôts.

L'écologie vient à la troisième place en Bourgogne-Franche-Comté - Radio France
L'écologie vient à la troisième place en Bourgogne-Franche-Comté © Radio France - Capture d'écran de l'enquête 2019 réalisée par Kantar
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu