Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Sarthe a gagné moins de 5000 habitants entre 2010 et 2015

-
Par , France Bleu Maine

La Sarthe comptait 568 445 habitants au 1er janvier 2015, 4925 de plus qu'en 2010. Un gain très modeste, qui tient seulement au nombre de naissances par rapport à celui des décès : la Sarthe voit partir davantage d’habitants qu’elle n’en accueille originaires d’autres départements.

Le Mans (ici, le quartier du port) a gagné 700 habitants entre 2010 et 2015 selon les chiffres de l'INSEE
Le Mans (ici, le quartier du port) a gagné 700 habitants entre 2010 et 2015 selon les chiffres de l'INSEE © Maxppp - Olivier Blin

D'après les chiffres du recensement rendus publics ce mercredi par l'Insee, la croissance démographique en Sarthe est en dessous de la moyenne nationale, avec une progression annuelle de seulement 0.2% du nombre d’habitants. Entre 2010 et 2015, le département a gagné 4925 habitants, l’équivalent d’une commune comme Parigné L’Evêque, écrit l’INSEE. Cette hausse d’environ 985 personnes en moyenne par an place la Sarthe au 61e rang de la croissance démographique en métropole.

Ce gain d’habitants tient uniquement à un solde naturel positif, c’est-à-dire que le nombre de naissances est supérieur au nombre des décès. En revanche, le solde migratoire du département est négatif : il y a davantage de Sarthois qui s’en vont que de nouveaux installés. 

La première couronne mancelle reste dynamique

La croissance démographique reste particulièrement forte dans les communes périurbaines de la couronne mancelle, ainsi que le long de l’axe Le Mans-Angers. La Suze voit par exemple sa population augmenter de 270 habitants. Mulsanne a gagné 685 habitants entre 2010 et 2015, presque autant que Le Mans (+ 700 habitants en 5 ans)

L’INSEE souligne que quatre communes, dont deux de moins de 500 habitants, connaissent une croissance de population supérieure à 3 % en moyenne par an entre 2010 et 2015 : Saint-Corneille, Montreuil-le-Henri, Saint-Ouen-en-Champagne et Saint-Jean-d’Assé.

Les cinq communes qui gagnent le plus d'habitants entre 2010 et 2015

  • Le Mans (+699)
  • Mulsanne (+686)
  • Changé (+282)
  • La Suze-sur-Sarthe (+268)
  • Saint-Georges-du-Bois (+265)

Plus de 4 communes sur 10 ont vu leur population baisser entre 2010 et 2015

Si la majorité des communes sarthoises continue de gagner des habitants, elles sont quand même 157 (sur 361) à voir leur population baisser, en particulier sur un croissant est du département, entre La Ferté-Bernard et Le Lude. Sur le territoire de la communauté de communes des Vallées de la Braye et de l’Anille (Saint Calais), le solde naturel et le solde migratoire sont tous les deux négatifs : il y a davantage de décès que de naissances, et plus d’habitants qui s’en vont que de nouveaux arrivants. 

Les cinq communes qui perdent le plus d'habitants entre 2010 et 2015

  • La Ferté-Bernard (-360)
  • Roezé-sur-Sarthe (-184)
  • Le Lude (-173)
  • Mamers (-169)
  • Beaumont-sur-Sarthe (-164)

La Sarthe et la Mayenne, départements où la démographie est la moins dynamique des Pays de la Loire

Les chiffres sarthois contrastent fortement avec ceux de la Région et en particulier de la métropole nantaise, alors que la ville de Nantes dépasse désormais le seuil des 300 000 habitants. La Loire-Atlantique concentre à elle seule la moitié de la croissance démographique régionale : le département a vu sa population augmenter de 84 000 habitants en cinq ans, 17 fois le gain d’habitants sarthois sur la même période.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess