Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La séance plénière du Conseil Général de la Creuse

-
Par , France Bleu Creuse

Les orientations budgétaires n’étaient pas à l’ordre du jour ce lundi au Conseil Général, pourtant il a été beaucoup question d’argent et de finances. Mais aussi de ferroviaire, de rythmes scolaires, d'Agenda 21...

image par défaut

Le Département de la Creuse vient de recevoir quatre millions d'euros de l’Etat, au titre de la solidarité nationale, autrement dit le fonds de soutien aux départements. Quatre millions sur les 85 millions d'euros de l’enveloppe globale.

Nicolas Simonnet, maire de Nouhant, conseiller général d'opposition

La Corrèze favorisée par l’Etat ? Non, répond le président du conseil général

Jean-Jacques Lozach, président du Conseil Général de la Creuse

Plusieurs vœux adoptés ce lundi

Sur la modernisation de la ligne POLLT et l’abandon du projet de LGV «Limoges / Poitiers». Motion aussi pour la reprise de la ligne «Bordeaux / Lyon» dès la fin de l’année, après un an de travaux. Et un voeu sur les rythmes scolaires, les conseillers voudraient que la Creuse suive un autre rythme en raison de sa ruralité.

Philippe Breuil, conseiller général DVG de La Courtine

La Creuse à l’heure du développement durable

«Cette séance marque la mise en place de l’Agenda 21 sur le terrain» voilà ce qu’a dit Jean-Jacques LOZACH ce lundi en introduction de la séance plénière du conseil général. L’Agenda 2, c’est un vaste plan pour inscrire l’action du conseil généraldans la durée. La majorité a défini 52 projets d’actions, dans le domaine économique, environnemental, social qui devront ensuite être votés par les conseillers généraux.

Agenda 21 : la création d'une monnaie locale - Fabien Arnet

 

 

 

 

 

 

 

 

Une pause ou une réforme fiscale

Choix de la station

À venir dansDanssecondess