Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La sécheresse se poursuit et s’accentue en Côte-d'Or

lundi 27 août 2018 à 18:46 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

La préfecture de Côte-d'Or annonce même un renforcement des mesures de lutte contre la sécheresse. Des mesures applicable à compter de ce lundi 27 août 2018 expliquent les services de l'État dans un communiqué.

La Côte-d'Or n'en a pas fini avec la sécheresse (illustration)
La Côte-d'Or n'en a pas fini avec la sécheresse (illustration) © Maxppp - Maxime Jegat

Dijon, France

Depuis le début de l’été notre département fait face à un épisode de sécheresse marquée. Dès le 19 juillet, cette situation a amené les services de l’État à prendre des mesures de restriction d’usage de l’eau. "Elles ont déjà été renforcées le 10 août dernier". Et en dépit des récents orages, la situation demeure préoccupante pour les cours d’eau du département. 

Dans ce contexte, les services de l’État ont réuni, le 23 août 2018, la cellule départementale de veille pour la sécheresse composée notamment de représentants des collectivités, des chambres consulaires, de la profession agricole, de la fédération de pêche et des commissions locales de l’eau. 

Nouvelle aggravation de la situation

Le suivi hydrologique, réalisé en continu par les services de l’État, a ainsi confirmé une nouvelle aggravation de la situation qui se traduit par le franchissement des seuils d’alerte sur 13 des 18 bassins versants du département. La situation est la suivante : seuil d’alerte : Bèze-Albane, Ouche amont, Tille aval, seuil d’alerte renforcée : Biètre, Ource, Laigne, Saône, Serein, Armançon, Seine, Tille amont, seuil de crise : Arroux, Dheune. 

Le bassin de la Dheune franchit le seuil de crise

Dans ce contexte, le Préfet a signé un arrêté préfectoral de constat de franchissement de seuil le 23 août 2018. Cet arrêté constate particulièrement une dégradation de la situation sur 4 bassins versants par rapport à la situation prise en compte au sein de l’arrêté préfectoral du 10 août précédent : Les bassins de la Biètre, de la Laignes et de l’Ource franchissent les seuils d’alerte renforcée, quand celui de la Dheune franchit le seuil de crise. 

Des restrictions de l'usage de l'eau dans les bassins en alerte renforcée

Outre le renforcement des mesures dites particulières sur ces 13 bassins versants, les mesures de restrictions générales déjà en vigueur continuent de s’appliquer aux particuliers et aux collectivités sur l'ensemble du département. Sur ces bassins, des mesures de restriction d’usage pour les activités agricoles, industrielles ou les golfs sont donc mises en place et renforcées dans les bassins en alerte renforcée et en crise.

Interdiction d'arroser les pelouses

Les mesures de restrictions générales déjà en vigueur qui intéressent principalement les particuliers et les collectivités sont maintenues en place sur l'ensemble du département. 

Les principales mesures à appliquer par les particuliers, associations et collectivités sont : l’interdiction d’arroser les pelouses, espaces verts publics ou privés ; de laver les allées, terrasses, toitures, voiries, trottoirs, et les véhicules en dehors des stations de lavage ; de remplir les piscines privées sauf première mise en eau. Reste autorisé, de 19h00 à 10h00, l’arrosage des jardins potagers, des premières plantations du printemps, des massifs fleuris et terrains de sport. 

Préserver la ressource en eau 

Cependant pour les secteurs en alerte renforcée et crise, sont interdits l’arrosage des massifs fleuris et terrains de sport. L’objectif de ces mesures est de limiter les consommations non indispensables afin de préserver la ressource en eau et particulièrement les débits des cours d’eau. 

Un tableau explicitant les mesures s’appliquant pour les professionnels et les collectivités locales est accessible sur le site de la Préfecture de Côte-d'Or.

Carte départementale des arrêtés en Côte-d'Or au 28 août 2018 (arrêtés publiés le 27/08/2018 à minuit )

  - Aucun(e)
- © Ministère de la Transition écologique

Source : Propluvia