Société

La sécurité au prix fort pour le festival No Logo

France Bleu Besançon lundi 28 juillet 2014 à 11:06

no logo
no logo © Radio France

A trois semaines de l'ouverture du festival, la préfecture du Jura a demandé aux organisateurs de mieux sécuriser le site. Plus de moyens humains mais plus d'argent à dépenser. La nouvelle passe mal d'autant que No Logo ne bénéficie d'aucune subvention publique

Le festival No logo se déroule du 13 au 15 août prochain à Fraisans dans le Jura.Il accueille des artistes comme Jimmy Cliff ou encore Sergent Garcia.Mais à trois semaines du top départ de trois jours de fête, la préfecture du Jura a demandé aux organisateurs de débourser 13 000 euros supplementaires pour la surveillance du site avec la mise à disposition de 50 gendarmes.Incomprehension pour le fondateur de No Logo Michel Jovanovic qui emploie déjà une sociète privée de securité. Lors de la 1ère édition du festival, la préfecture n'avait rien demander de tel.

interwiew Michel Jovanovic 1

Et tout s'etait bien passé durant les deux jours de concerts.

interwiew Michel Jovanovic 2

La préfecture du Jura n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet.On rappel qu'avec un budget de 400 000 euros, le festival No Logo ne bénéficie pas de subvention publique.