Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La sécurité des paiements en ligne va être renforcée

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

La sécurité des paiements en ligne va être renforcée en France d'ici 2021, avec une série de mesures qui entrent en vigueur dès ce samedi. Parmi les nouvelles règles, la validation du paiement par code SMS va être progressivement supprimée, indique l'observatoire de la sécurité des paiements.

Payer ses achats en ligne va bientôt nécessiter davantage d'étapes, pour plus de sécurité.
Payer ses achats en ligne va bientôt nécessiter davantage d'étapes, pour plus de sécurité. © AFP - VOISIN/Phanie

Faire valider un achat en ligne grâce à un code transmis par la banque via un SMS sur votre téléphone portable sera bientôt du passé. À partir de ce samedi, de nouvelles règles entrent en vigueur en France et en Europe pour sécuriser le paiements des achats sur internet et éviter la fraude. En clair, les dispositifs actuels sont jugés trop peu sûrs, et des moyens d'authentification plus forts vont être mis en place. Ces nouvelles règles vont progressivement entrer en vigueur d'ici à début 2021, a indiqué ce mercredi l'Observatoire français de la sécurité des moyens de paiement, qui est rattaché à la Banque de France.

Un dispositif "d'authentification forte" 

Ces nouvelles mesures sont prévues par une directive européenne, qui vise à renforcer le niveau de sécurité des opérations de paiement sur internet en Europe, pour limiter les risques de fraude. Les émetteurs de cartes bancaires et les banques, les opérateurs de paiement, ou encore les commerçants en ligne sont tenus de déployer un dispositif dit "d'authentification forte" du client lors de paiements électroniques ou d'opérations bancaires sensibles.

Concrètement, l'usage d'un seul code reçu par SMS pour sécuriser une transaction ne sera plus jugé suffisant et devra être progressivement renforcé au moyen de nouvelles solutions, comme la reconnaissance biométrique, combinée à d'autres dispositifs de contrôle.

Certains acteurs ne sont pas prêts

Les nouvelles règles européennes entreront bien en vigueur en France ce samedi 14 septembre, a indiqué mercredi l'observatoire. Elles seront mises en place par les différents acteurs d'ici mars 2021 .

Mais tous les acteurs ne sont pas prêts. Ceux du commerce s'inquiètent notamment de "l'état de préparation du commerce électronique aux nouvelles exigences" d'authentification forte, qui pour eux risquant de créer des perturbations dans les transactions en ligne. Dans une note publiée le 21 juin, l'Autorité bancaire européenne, chargée d'élaborer les normes techniques de cette directive, avait décidé d'accorder "un délai supplémentaire limité" aux États membres concernés pour se mettre en conformité avec ces exigences techniques.

Choix de la station

France Bleu