Société

La sécurité renforcée à Paris pour les messes de Noël

Par Marion Chantreau, France Bleu Paris vendredi 23 décembre 2016 à 16:20

La sécurité sera renforcée les 24 et 25 décembre sur le parvis de la cathédrale Notre Dame à Paris
La sécurité sera renforcée les 24 et 25 décembre sur le parvis de la cathédrale Notre Dame à Paris © Maxppp - Aurelien Morissard

Le dispositif de sécurité de la préfecture de police de Paris a été adapté pour ce week-end. Les 49 marchés de Noël de l'agglomération parisienne sont bien-sûr très surveillés mais l'accent est aussi mis sur les lieux de culte et particulièrement les églises. 240 messes seront sécurisées.

Les églises vont connaître une affluence particulière ce week-end de Noël et la préfecture de police de Paris adapte son dispositif de sécurité. Les lieux de culte seront particulièrement surveillés par 7.500 policiers déployés sur deux jours, dont 500 des unités de force mobile. 1.700 militaires engagés quotidiennement dans le cadre de l'opération Sentinelle compléteront le dispositif.

240 offices surveillés

240 offices, célébrés à Paris et dans l'agglomération parisienne, seront sécurisés, "dont 120 avec une présence statique des fonctionnaires de police aux entrées et aux sorties des offices", explique Johanna Primevert, porte parole de la préfecture de police de Paris. Les autres seront sécurisés "par des patrouilles dynamiques", en fonction de "l'affluence, de la sensibilité du site, de la physionomie de l'édifice."

Vigilance particulière à Notre-Dame de Paris

Le dispositif de sécurité est renforcé aux abords de la cathédrale Notre-Dame de Paris, qui attend 50 à 60 000 visiteurs par jour ce week-end-end. Quatre messes seront données samedi (16h30, 18h, 20h et minuit) cinq célébrées dimanche (8h30, 10h, 11h30, 12h45, 18h30) avec à chaque fois, 3.000 fidèles. "Le parvis sera sanctuarisé grâce à des barrières installées par la direction de l'ordre public et de la circulation", détaille Johanna Primevert.

On filtrera les entrées dans la cathédrale, avec des contrôles, des inspections visuelles des sacs, l'utilisation de magnétomètres pour faire en sorte que tous ceux qui assistent aux messes soient contrôlés.

En septembre dernier, une voiture pleine de bonbonnes de gaz avait été découverte à proximité de Notre-Dame. Une enquête est toujours en cours sur cet attentat déjoué.