Société

La sécurité renforcée pour les messes de Noël

Par Viviane Le Guen, France Bleu vendredi 23 décembre 2016 à 17:10 Mis à jour le vendredi 23 décembre 2016 à 21:30

Près de 2400 églises sont placées sous haute surveillance pour Noël
Près de 2400 églises sont placées sous haute surveillance pour Noël © Maxppp - Franck Dubray

État d'urgence oblige, le gouvernement a renforcé la sécurité pour le week-end de Noël, notamment aux abords des lieux de culte. Près de 2.400 églises sont placées sous haute surveillance.

Il existe "un haut niveau de menace" terroriste sur le territoire français a rappelé le président François Hollande au lendemain de l'attentat qui a fait 12 morts et une cinquantaine de blessés à Berlin lundi.

Comme en 2015, le ministère de l'Intérieur a donc transmis des consignes strictes aux préfets pour assurer au mieux la sécurité des lieux de culte durant ce week-end de Noël. Tous ont reçu ordre de prendre contact avec les représentants des cultes chrétiens pour assurer la sécurité des "rassemblements et offices de Noël", "qui pourraient constituer des cibles à la symbolique forte". Au total, 91.000 policiers, gendarmes et militaires sont mobilisés sur tout le territoire.

Près de 2.400 églises sous haute surveillance

Selon le ministère de l'Intérieur, 2.391 églises - sur les 45.000 de France - sont particulièrement sécurisées, surveillées par des patrouilles mobiles, assurées par des militaires de l'opération Sentinelle, des gendarmes ou des policiers.

En Île-de-France, la préfecture de police de Paris a adapté son dispositif : 7.500 policiers, dont 500 des unités de force mobile vont surveiller les lieux de culte ce week-end. 1.700 militaires engagés quotidiennement dans le cadre de l'opération Sentinelle complètent le dispositif, particulièrement renforcé aux abords de la cathédrale Notre-Dame de Paris, qui attend 50 à 60 000 visiteurs par jour.

À LIRE AUSSI ►►► La sécurité renforcée à Paris pour les messes de Noël

À Strasbourg, le préfet du Rhin a demandé aux responsables religieux d'être vigilant concernant les véhicules stationnés à proximité des églises et de signaler tout comportement suspect aux services de police. Les fidèles vont aussi être fouillés à l'entrée des édifices.

Même chose dans le Nord, où les prêtres ont aussi reçu pour consigne d'inspecter les lieux avant d'accueillir le public pour éviter les colis suspects.

À LIRE AUSSI ►►► Sécurité renforcée autour des messes de Noël en Normandie