Société

La sécurité routière est-elle une affaire de comportement ?

Par Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne vendredi 14 mars 2014 à 14:38

Semaine de la courtoisie au volant
Semaine de la courtoisie au volant © maxppp

Une légère baisse de la mortalité routière en France a été enregistrée en février (-1,4%) : 218 personnes ont perdu la vie sur les routes en février (contre 221 en février 2013). En revanche, le nombre d'accidents corporels est en hausse de 9,8% : 4.106 accidents étant enregistrés en février 2014, contre 3.740 en février 2013.

Des clignotants oubliés, un stop pas respecté, un véhicule qui s'engage dans un carrefour alors que ça bouchonne... Nous avons tous subis ou commis ces petits "riens". "Oh, ce n’est pas grand chose" , se dit-on sur le moment, "ce n’est pas dangereux" , et pourtant ces comportements peuvent au mieux exaspérer les autres automobilistes, au pire provoquer des accidents.

Il n'existe pas de chiffres aujourd'hui pour déterminer la dangerosité de ces incivilités. À l'occasion de la Semaine internationale de la courtoisie au volant, France Bleu Bourgogne vous pose la question du jour : la sécurité routière est-elle une affaire de comportement ?

Racontez-nous ces comportements qui vous agacent, qui vous mettent en rogne. Faites-vous votre autocritique ? Appelez-nous ce lundi 17 mars pour témoigner dès 8h15 au 03.80.42.15.15 ou sur le répondeur de France Bleu Bourgogne au 03.80.42.14.15.

►►► Pour en parler également l'invité de France Bleu Bourgogne est Régis Chomel de Jarnieu, le président de l'Association Française de prévention des comportements sur la route.