Société

La Sécurité sociale de l'Indre veut développer son site de coaching santé

Par Jonathan Landais, France Bleu Berry lundi 29 août 2016 à 18:37

ELODIE POULLIN, DIRECTRICE CPAM 36
ELODIE POULLIN, DIRECTRICE CPAM 36 © Radio France - Jonathan Landais

La Caisse primaire d'assurance maladie lance au niveau national un site de coaching santé et nutrition. Dans l'Indre, près de 500 personnes se sont déjà inscrites.

Avec la rentrée, les bonnes résolutions ! Pour vous aider à vous remettre au sport, la Sécurité sociale lance l'application "Santé active" disponible sur tablettes. Il s'agit d'un site de coaching en ligne, gratuit, portant sur trois thématiques : la nutrition, la santé du cœur et la santé du dos.

Vous y trouverez des quizz, des jeux interactifs, mais aussi un vrai coaching personnalisé, avec objectifs et courbes de performance.

Mon objectif pour la rentrée ? Perdre du poids !

"J'ai déjà essayé les salles de sport et je préfère le coaching virtuel, car on ne me juge pas, c'est anonyme; mais il faut être assidu, se connecter tous les jours, et être honnête dans les réponses si on veut que ça marche" explique Alice. Cette jeune mère de famille de 38 ans, qui habite Neuvy-Saint-Sépulchre, vient de s'inscrire sur le site.

11.000 diabétiques dans l'Indre

DIABETE ILLUSTRATION - Radio France
DIABETE ILLUSTRATION © Radio France - Jonathan Landais

Le département de l'Indre connaît une explosion du nombre de diabétiques : plus de 11.000 diabétiques en 2015, soit 1.000 de plus qu'en 2014. "Dans l'Indre les plus de 60 ans sont plus nombreux qu'ailleurs, mais le diabète est aussi lié à la sédentarité et la malbouffe; il faut faire évoluer les pratiques, d'où cette nouvelle application", explique Elodie Poullin, la directrice de la CPAM 36.

L'objectif de la Sécurité sociale est aussi de faire baisser les coûts de prise en charge. Dans l'Indre, comme au niveau national, 2 salariés sur 3 ont déjà souffert de problèmes de dos type lombalgie durant leur carrière. Par ailleurs, 3 millions et demi de Français souffrent de maladie cardio-vasculaires.

Données de santé protégées

"De ce côté-là, pas d'inquiétude, les données de santé collectées sont sécurisées; ce sont les bases de l'assurance maladie, on a des engagements avec la CNIL, on ne peut pas faire n'importe quoi, c'est même beaucoup plus sûr d'aller sur notre application que sur des sites payants", assure Elodie Poullin.

Dans le département, 500 personnes se sont déjà inscrites sur le site Santé Active depuis son lancement en juin dernier. Mais la CPAM de l'Indre vise les 40.000 bénéficiaires dans les années qui viennent. Pour s'inscrire, il suffit d'avoir un compte ameli.fr.

Partager sur :