Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Seine-et-Marne territoire pilote pour des actions de protection de l'enfance

-
Par , France Bleu Paris

La Seine-et-Marne a été désignée ce lundi 3 février 2020 par l’Etat comme territoire pilote dans le domaine de l’enfance. Elle fait partie des 30 premiers départements à passer un contrat avec l’Etat pour mener des actions de prévention et de protection. Près de 80 millions ont été débloqués.

Enfance
Enfance © Maxppp - Cedric JACQUOT

La Seine-et-Marne fait partie des 30 premiers départements pilotes qui vont signer un contrat avec l'Etat pour mener des actions de prévention et de protection de l'enfance. 

Pour la Seine-et Marne, l'enfance fait partie de ses politiques publiques prioritaires (aide sociale à l’enfance, de protection maternelle et infantile et de parentalité). C'est donc tout naturellement que le département s'est porté volontaire pour passer ce contrat avec l'Etat. 

Quatre-vingt millions d'euros pour les 30 départements pilotes

Le secrétaire d’Etat Adrien Taquet, a annoncé ce lundi 3 février qu'une enveloppe de 80 millions d’euros allait être allouée à ces premiers départements signataires pour que des actions soient développées. Avec la somme qu'elle recevra la Seine-et-Marne va pouvoir valoriser les actions qu'elle a déjà entreprises mais aussi se fixer des objectifs encore plus ambitieux, indique  le président du département, Patrick Septiers.

Des actions renforcées en Seine-et-Marne

Depuis 2015, la cellule de recueil des informations préoccupantes a été renforcée, les dispositifs d’accompagnement ont été diversifiés, les conditions de travail des assistants familiaux ont été améliorées. 

Fin 2019, la Seine-et-Marne s'est dotée d’un observatoire départemental de la protection de l’enfance. 

Le département a aussi rendu prioritaire le bilan de santé pour tous les élèves de maternelle. En 2018, 86 % des Seine-et-Marnais de 3/4 ans ont bénéficié de ce bilan, un taux  supérieur à la moyenne nationale de 70 %. 

Des objectifs précis pour le département francilien

Avec cette contractualisation, le département va disposer de financements supplémentaires pour lancer de nouvelles actions. 

Il compte par exemple augmenter le nombre de consultations de puéricultrices. 

Il veut développer les lieux d’accueil pour les fratries.

Il souhaite renforcer l’accompagnement des familles après la fin des placements.

Il compte diversifier les modes d’accueil pour éviter les séparations des enfants avec leur famille.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu