Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) de Marseille en alerte maximale

-
Par , France Bleu Provence

En ce début d’été la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) de Marseille tire le signal d’alarme. Avec la chaleur et l’arrivée des touristes, les opérations de secours se multiplient et les bénévoles de l'association lancent un appel à la prudence.

la SNS 152, vedette de la SNSM de Marseille porte le nom de "La Bonne mère de Marseille" et veille sur les plaisanciers
la SNS 152, vedette de la SNSM de Marseille porte le nom de "La Bonne mère de Marseille" et veille sur les plaisanciers © Radio France - Corrine Blotin

La SNSM de Marseille est en alerte, après une augmentation des interventions de secours en mer en 2020 de plus de 20 %, notamment en raison des conséquences de la crise sanitaire, les alertes ont déjà triplé sur notre littoral en ce début 2021: Accidents, pannes de moteur, mais également imprudences, et méconnaissance de la mer, les 15 bénévoles de la  SNSM de Marseille  lancent un cri d’alarme à l'adresse des vacanciers, très nombreux dans la région, afin qu'ils prennent davantage de précautions. La SNSM Marseille, un  cas unique en France, est l’une des plus performantes et plus actives de tout le littoral français en délai d’intervention, 5 minutes seulement après l'alerte, grâce à la convention qui la lie depuis 43 ans à la ville de Marseille et au Bataillon des Marins Pompiers. Et si la priorité est de sauver des vies,  les bénévoles font un gros travail de prévention "la difficulté consiste à faire conscience à ceux qui s'engagent en mer qu'il y a des risques qu'ils ne connaissent pas" précise Hervé Prévot, bénévole en charge de la prévention. Dans le viseur, les nouveaux usagers de la mer,  les scooters des mers, les paddles et les petits bateaux en location et Hervé Prévot de poursuivre "il faut que ces sociétés ou les particuliers qui louent leur bateau prennent leur responsabilité pour informer, et ne pas se contenter de savoir si les gens ont le permis."

"le pilote d'un jet ski a perdu sa passagère et ne s'en est pas aperçu!" - Jo Manicacci, président de la SNSM Marseille

En 2020 la SNSM Marseille a secouru 223 personnes dont 141 interventions rien qu'en mer et les bénévoles s'attendent à  une augmentation cet été de 30% du nombre d'interventions et les exemples d'imprudence ne manquent pas:  "pas plus tard que la semaine dernière, le pilote d'un jet ski a perdu sa passagère et ne s'en est pas aperçu!" s'émeut Jo Manicacci, président de la SNSM Marseille "il a fallu faire intervenir la vedette et un hélico de la sécurité civile! comment  peut-on perdre sa passagère et ne pas s'en apercevoir!" Autre alerte il y a une quinzaine de jours qui pourrait faire sourire si des vies n'étaient pas en danger: un bateau pneumatique en panne au large du Frioul, un équipage en panique, et une fois sur place le constat est alarmant :"une famille à bord, un enfant de 2 ans sans gilet de sauvetage, une grand mère de 80 ans et _une poussette posée à même le zodiac avec un bébé de 6 mois_!" poursuit François Jacquel bénévole "voilà le genre d'imprudences et d’inconscience que la SNSM et les Marins Pompiers rencontrent malheureusement assez fréquemment".  Si le sauvetage des personnes en mer est gratuit, la SNSM a néanmoins besoin de dons pour mener à bien ses actions, rendez vous sur le site de la SNSM Marseille.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess