Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La soirée anniversaire de la Caisse d'Epargne à Chambord passe mal chez certains salariés

2.800 invités au Château de Chambord, concert privé, Stéphane Bern en animateur, un invité mystère : la Caisse d'Epargne Loire-Centre voit les choses en grand pour célébrer son bicentenaire le 7 juin prochain. Une soirée festive qui irritent certains salariés et élus.

Le château de Chambord
Le château de Chambord © Maxppp - J.Dutac

Chambord, France

1818-2018 : les Caisses d'Epargne fêtent cette année leur bicentenaire. A cette occasion, la Caisse d'Epargne Loire-Centre (qui englobe les six départements de la région) organise une grande soirée le 7 juin prochain, au Château de Chambord avec cocktail dînatoire et concert privé.

Les 1800 collaborateurs de la région sont tous invités. Des bus seront affrétés pour les emmener et les ramener. Les agences du Centre-Val de Loire seront fermées du jeudi après midi, jour de la fête, au vendredi midi. Des salariés à la retraite seront également de la partie, tout comme des clients haut de gamme et des élus de communes où se trouvent des agences Caisse d'Epargne. Le tout sous la direction de Stéphane Bern, animateur de la soirée, et d'une célébrité internationale dont le nom n'a pas fuité.

Un sénateur du Loiret refuse l'invitation, des salariés remontés

Même si la Caisse d'Epargne assure qu'il s'agit d'un "événement familial", le sénateur du Loiret Jean-Pierre Sueur s'insurge dans une lettre adressée à la direction. "En la période que nous vivons, où des millions de Français connaissent la précarité, je pense très sincèrement que les Caisses d'Epargne devraient se recentrer sur les aides et les soutiens qui pourraient être apportés aux familles concernées plutôt que d'organiser des manifestations de prestige comme celle à laquelle vous me conviez", assure Jean-Pierre Sueur, qui décline l'invitation.

De leur côté, certains salariés ne comprennent pas un tel déploiement de faste dans le contexte actuel de la Caisse d'Epargne. Malgré un bénéfice de 57 millions d'euros en 2017, une centaine de CDI ont été supprimés l'an dernier dans la région, le travail en sous-effectif deviendrait chronique et les heures supplémentaires jamais reconnues.

Une "fête de famille", assure la direction

Face à cette polémique, la Caisse d'Epargne se défend. "Je suis choquée, attristée et peinée par cette ingérence dans l'organisation d'une fête privée, assure Nicole Etchegoïnberry, présidente du directoire de la Caisse d'Epargne Loire-Centre. Nous ne privatisons pas le château, le domaine restera ouvert au public ce jour-là. Cet anniversaire, nous sommes fiers et heureux de le célébrer sur un site central de notre région. Il s'agit d'une fête de famille. Cette réaction, je ne la comprends pas du tout."

Malgré nos demandes, la Caisse d'Epargne refuse de communiquer le budget alloué à cette soirée de prestige le 7 juin prochain à Chambord.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu