Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La solidarité ou la mort pour le club de rugby à XV de Monteux

mardi 9 octobre 2018 à 18:42 - Mis à jour le mercredi 10 octobre 2018 à 15:50 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

Le club de rugby de Monteux (Vaucluse) doit payer 54.000 euros car un joueur avait mordu un adversaire en 2009. La décision de justice a surpris le club qui doit verser le quart de son budget annuel. Le président de l'ESM explique que le club sera mort dans quelques semaines.

 La situation des 270 licenciés du club de rugby de Monteux est catastrophique. L'ESM doit verser 54 000 euros de préjudice.
La situation des 270 licenciés du club de rugby de Monteux est catastrophique. L'ESM doit verser 54 000 euros de préjudice. - Etoile Sportive Montilienne

Monteux, France

À Monteux, le club de rugby à XV est au bord de la cessation de paiement. Le club pourrait même disparaître d'ici quelques semaines. L'Etoile Sportive Montilienne doit payer 54.000 euros de préjudices -  plus du quart de son budget annuel - après le mauvais geste d'un joueur de Monteux. En 2009, au cours d'un match, il avait mordu au doigt un adversaire du club de Valence. La décision de justice a été rendue cet été. Elle est exécutoire immédiatement. Elle met en péril les finances et l'existence même du club créé dans les années 20 à Monteux. Le président du club de Monteux en appelle à la solidarité des Montiliens.

Cessation de paiement et mort annoncée du club

Guillaume Roblin , le président du club de Monteux, évoque une "situation catastrophique". Il explique qu'il y a une "urgence . Admettons que les huissiers ne passent pas mais si on ne trouve pas les 54.000 euros, le club est mort. Le rugby à Monteux, c'est quelque chose d'important et il faut une solidarité montilienne. Mais si personne ne se manifeste le club sera en cessation de paiement et on ne pourra plus rien faire".  Au club les 270 licenciés redoutent l'arrivée de l'huissier qui viendrait réclamer les 54.000 euros qu'il faudrait déjà avoir payé depuis plusieurs semaines. L'Etoile Sportive Montilienne  a déjà réglé plus la moitié de la somme mais le président  a calculé que ces préjudices à payer représentent le quart de son budget annuel. 

"Il n'y a a pas de petites ou de grosses sommes. S'il y a des gens de Brest, j'accepte leurs dons." Guillaume Roblin, président de Monteux

Guillaume Roblin ne conteste pas la faute commise sur le terrain en 2009 mais cet expert comptable sait qu'à la fin de l'année, il doit rendre des comptes à l'équilibre. C'est la loi. La cessation de paiement est proche selon lui sauf si un mécène se manifeste. Guillaume Roblin reconnait que c'est _"peu probable en Fédérale 2".  _Le président de l'Etoile Sportive Montilienne lance donc "un appel à ceux qui qui ont joué ou supporté Monteux. On a besoin de tout le monde. Je me bats comme un damné. Le plus gros du club aujourd’hui ce sont les jeune. Si on abandonne les jeunes, on abandonne tout".

Guillaume Roblin "Les huissiers peuvent passer demain... mais si on ne trouve pas 54.000 euros, le club est mort"