Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La solitude des seniors est plus marquée dans les quartiers et les petites villes

-
Par , France Bleu

L'association Les Petits frères des pauvres publie une étude CSA ce dimanche sur le sentiment de solitude qui touche davantage les seniors, dans les quartiers dits "sensibles" et dans les petites villes.

Deux personnes âgées dans un parc (photo d'illustration).
Deux personnes âgées dans un parc (photo d'illustration). © Maxppp -

Selon une étude CSA publiée ce dimanche par Les Petits frères des pauvres, les seniors seraient plus touchés par le sentiment de solitude dans les quartiers dits "sensibles" et dans les petites villes. L'association pointe la nécessité de maintenir des services et commerces de proximité dans ces territoires.

Les résultats de l'étude indiquent qu'en moyenne 27% des plus de 60 ans souffrent de la solitude, mais ce taux monte à 32% dans les "quartiers prioritaires de la politique de la ville" et à 31% dans les petites agglomérations de 2.000 à 20.000 habitants. Cette enquête a été réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 1.503 personnes âgées de 60 ans et plus (méthode des quotas).

Un ressenti de solitude comparable dans les campagnes et dans les villes

L'association indique que le ressenti de solitude est comparable, dans les campagnes et dans les villes. Dans les zones rurales, les habitants bénéficient de "solidarités plus fortes" mais subissent aussi un "manque de services du quotidien et de transports qui renforce l'isolement". Les habitants des petites et moyennes villes sont pénalisés à double titre. Ils vivent la "raréfaction des services publics et des services de proximité" des zones rurales et la solidarité plus faible des zones urbaines.

Dans les banlieues, les seniors ont souvent une "perception négative de leur environnement" qui renforce leur "sentiment de solitude et d'isolement". Le taux atteint d'ailleurs 45% des résidents de HLM âgés de 60 ans et plus. L'enquête pointe des politiques qui se focalisent davantage sur la jeunesse et "oublient" les aînés.

L'association préconise le développement d'une mobilité de proximité plus simple, comme les transports à la demande par exemple ou l'aménagement des trottoirs et des espaces plus adapté aux personnes à mobilité réduite. Pour les Petits frères des Pauvres, les solutions ne peuvent pas venir de prestations commerciales, incompatibles avec l'idée de "retisser des liens" et "construire des rencontres sincères et profondes". Pour la déléguée générale de l'association, Armelle de Guibert, "le remède contre l'isolement des personnes âgées, c'est nous tous".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu