Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Somme championne des fuites d'eau

mercredi 14 mars 2018 à 18:32 Par Marion Aquilina, France Bleu Picardie

Une enquête de l'émission Cash Investigation dévoile qu'Amiens fait partie des villes où il y a le plus de gaspillage d'eau. La faute aux fuites dans les canalisations. À Amiens, un litre d'eau sur quatre est perdu avant d'atteindre les robinets. C'est également le cas à Péronne et à Doullens.

D'après l'enquête de Cash Investigation, sur les 50 villes de France les plus peuplées, Amiens est la deuxième ville où il y a le plus de fuites d'eau. en France
D'après l'enquête de Cash Investigation, sur les 50 villes de France les plus peuplées, Amiens est la deuxième ville où il y a le plus de fuites d'eau. en France © Maxppp -

Somme, France

Selon l'émission Cash Investigation diffusée le 13 février 2018 sur France 2, sur les 50 villes les plus peuplées de France, Amiens est deuxième en terme de fuites d'eau.

73,7% de rendement à Amiens

À Amiens, près de 73% de l'eau produite arrive dans les robinets, soit un litre sur quatre perdu en moyenne dans les canalisations, selon les données de services.eaufrance.fr. La moyenne nationale est d'un litre d'eau perdu sur cinq. Interrogée à ce sujet, Colette Finet, la vice-présidente à la métropole d'Amiens, en charge de l'eau et l'assainissement, explique que la collectivité cherche des solutions : "On a changé 20 km de canalisations en trois ans pour régler ce problème, on continue et on renforce aussi la télé-relève de compteurs d'eau." 

Dans la moyenne nationale, on retrouve Abbeville, avec un litre d'eau sur cinq perdu. À Péronne, c'est un litre sur quatre de gâché tout comme à Doullens, où l'eau potable est gérée par un syndicat intercommunal. François Durieux en est le président, il explique qu'un million d'euros a déjà été dépensé pour renouveler les canalisations sur le secteur. 

Certaines communes de la Somme ont l'air particulièrement championnes en gaspillage : à Montdidier, un litre d'eau sur trois s'égare dans les tuyaux et à Roye, c'est un litre d'eau sur deux. Le bonnet d'âne est pour Domart-en-Ponthieu qui relève des pertes de deux litres sur trois.

Amiens Métropole explique que pour renouveler davantage de canalisations afin de réduire les fuites d'eau, il faudrait augmenter le prix du mètre cube d'eau. Petite ironie, le prix de l'eau augmente de 10 centimes d'euro par mètre cube en 2018 mais pas pour régler les problèmes de fuites.