Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Dossier du jour de France Bleu Vaucluse

La soupe pour les plus démunis en Vaucluse

jeudi 30 novembre 2017 à 6:01 Par Nina Valette, France Bleu Vaucluse

D'après l’Observatoire des inégalités, la France compte entre 5 et 8,9 millions de pauvres. Selon ce baromètre, une personne est pauvre quand ses revenus mensuels sont inférieurs à 846 euros. En Vaucluse, les associations multiplient les distributions de repas pour aider les plus démunis.

Les bénévoles du Centre évangélique protestant à Orange
Les bénévoles du Centre évangélique protestant à Orange © Radio France - Nina VALETTE

Orange, France

La Croix-Rouge française, ce sont plus de 59.000 bénévoles et 18.000 salariés présents sur l’ensemble du territoire.

Et il y a du travail puisque d’après les chiffres de l'association, la Croix-Rouge a rencontrée 297.354 personnes à la rue en 2016 lors des 36.236 maraudes sur l’année.

À Avignon, ils sont une soixantaine à effectuer ces maraudes le soir. Et c'est toujours la même routine.

Les bénévoles arrivent vers 20h au local de la Croix-Rouge. Les sandwichs sont déjà prêts puisque désormais c'est la cuisine qui s'occupe de la préparation. La soupe aux légumes est prête également. Les bénévoles n'ont pas le droit de toucher les sandwichs qui sont emballés individuellement.

De la soupe et du chocolat chaud attendent les bénéficiaires  - Radio France
De la soupe et du chocolat chaud attendent les bénéficiaires © Radio France - Nina Valette

Une fois dans leur camionnette, les bénévoles suivent un parcours classique : premier rendez-vous Porte Saint-Lazare à 20h15, puis le Cours Jean Jaurès, la rue de la République, la Poste et la SNCF.

Les bénévoles de la Croix Rouge - Radio France
Les bénévoles de la Croix Rouge © Radio France - Nina Valette

Mais il arrive que les bénévoles adaptent le trajet en fonction des demandes et des rencontres. Seul bémol, les bénévoles manquent de bras, il faudrait environ 20 personnes pour que les équipes soient au complet.

Et le midi ?

Le midi, c’est la Soupe de l’Amitié du Centre évangélique protestant d'Orange qui prend le relais.

Une quarantaine de bénéficiaires viennent pour déguster le repas des bénévoles : une soupe, une salade, un plat de pâtes et quelques fruits en dessert. Ils sont une soixantaine en cuisine, mais par roulement. Des bénévoles qui ne viennent finalement qu’une fois par quinzaine.

Les salades attendent les bénéficiaires  - Radio France
Les salades attendent les bénéficiaires © Radio France - Nina Valette

Du coté des bénéficiaire, beaucoup de personnes âgées, et des chômeurs. Des Orangeois qui ont des difficultés à boucler les fins de mois et qui viennent profiter d’un repas chaud et gratuit. Ça dure depuis 2001.

En tout, 2.500 repas sont servis chaque année environ, sans compter les repas a domicile et les barquettes à emporter. Et même si c'est le Centre évangélique protestant, interdiction de parler religion, il est juste question de bonne humeur et un peu de chaleur humaine.

Le local de cette Soupe de l’Amitié est situé au 125 rue Alexandre Blanc à Orange