Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La "soupe pour un sourire" s'installe pour la cinquième année à Chambéry

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

A deux pas de la gare de Chambéry, pour Noël, il est possible de venir déguster une soupe maison gratuitement. Gilbert Coudurier, un comédien chambérien, a crée cet événement il y a cinq ans pour apporter de la chaleur et de la solidarité pour ceux qui en ont besoin à l'approche des fêtes de Noël.

Gilbert, comédien chambérien, sert des soupes différentes chaque soir avec des produits offerts par le grossiste "Carotte Primeur" et "Super U".
Gilbert, comédien chambérien, sert des soupes différentes chaque soir avec des produits offerts par le grossiste "Carotte Primeur" et "Super U". © Radio France - Bastien Thomas

Chambéry, France

"On en avait marre de la dinde de Noël en famille et j'avais ce garage désaffecté qui appartenait à la famille. On a tout remis en ordre, on a rajouté des tables, des chaises et puis on fait des soupes. Les gens sont venus, j'ai ramené des comédiens et puis ça a marché, on a fait le partage" résume Gilbert Coudurier de l'aventure "Une soupe pour un sourire". Avec un concept simple : offrir gratuitement un repas et une table à ceux dans le besoin avant les fêtes de fin d'années.

Gilbert et sa compagne Ludivine ont ouvert leur restaurant éphémère ce lundi 23 décembre et ne le fermeront que le vendredi 27 décembre. Au menu : une soupe différente chaque soir et la traditionnelle soupe de légumes. "Le soir de Noël, on va faire un velouté de châtaigne, ça va être top" s'enthousiasme-t-il. Sans oublier des crêpes, des fruits et des papillotes pour rester dans l'esprit de Noël.

Le restaurant de Gilbert et Ludivine est situé rue du Commandant Joseph Perceval, à deux pas de la gare de Chambéry. - Radio France
Le restaurant de Gilbert et Ludivine est situé rue du Commandant Joseph Perceval, à deux pas de la gare de Chambéry. © Radio France - Bastien Thomas

Créer du lien et découvrir la chaleur humaine

Gilbert ne souhaite pas imiter les Resto du Cœur, la cantine savoyarde ou les Banques alimentaires. "Moi c'est vraiment créer du contact, la soupe c'est un prétexte. C'est comme quand on invite quelqu'un à manger chez soi. Il y a un moment où l'on discute. Ici, chacun est libre de venir manger, s'asseoir et discuter. Mais on ne va forcer personne" explique Gilbert.

Parmi les premiers arrivés, Yves, 65 ans, est l'un des habitués de la "Soupe pour un sourire". Ce retraité dans une situation précaire vient depuis la première année. "Je crois que j'ai pris un abonnement et j'espère que ça va durer" dit-il d'un ton rieur. Il passe tous les soirs de la semaine et retrouve des amis qu'il a connu ici, autour d'une soupe de Gilbert. "Y a rien de mieux que le partage et s'ouvrir aux autres. C'est ça qui est formidable" note Gilbert.

"Ce qui est bien aussi c'est que l'on rencontre des gens qui deviennent des amis. Que l'on retrouve dans la ville après. Ce n'est pas quelque chose qui reste à Noël, ça perdure toute l'année." - Yves, 65 ans et bénéficiaire de la "Soupe pour un sourire".

Cet homme a fait la rencontre de Mentor, jeune réfugié kossovard de 24 ans. Tout juste arrivé en France à ses 18 ans, ce jeune a vécu dans la rue et sa voiture, avant de faire la rencontre de Gilbert. "J'ai découvert la "soupe" il y a trois ans grâce à une amie qui est assistante sociale à l'hôpital et qui m'a amené là pour parler avec Gilbert. On a gardé cette amitié et j'ai eu envie de l'aider. Aujourd'hui, c'est ma troisième année à ses côtés" détaille-t-il.

Gilbert Coudurier est épaulé par sa compagne Ludivine et des bénévoles pour préparer les repas et organiser les soirées. Chaque soir, du 23 au 27 décembre, des comédiens et des artistes viendront en représentation pour animer le petit garage familial devenu salle de restauration le temps d'une semaine. Et dans cette aventure, tout le monde est bénévole. Les produits utilisés pour préparer les soupes sont offerts par le grossiste "Carotte Primeur" et le supermarché "Super U". Tout pour passer un moment chaleureux et festif pour que ceux qui se sentent isolés puissent avoir le sourire le jour de Noël.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu